Climat – Environnement

De nouveaux cas de Xylella Fastidiosa sur la Côte d'Azur

Par Lauriane Delanoë, France Bleu Azur et France Bleu jeudi 22 octobre 2015 à 14:36

Une feuille attaquée par la Xylella Fastidiosa
Une feuille attaquée par la Xylella Fastidiosa © Radio France - Eliane Parigi

A Nice, de nouveaux arbustes ont été infectés par la bactérie tueuse de végétaux, à proximité du premier cas. Xylella Fastidiosa a aussi été détectée à Mandelieu cette semaine. La préfecture des Alpes-Maritimes prend de nouvelles mesures.

La bactérie tueuse de végétaux Xylella Fastidiosa gagne du terrain dans les Alpes-Maritimes. Un deuxième foyer de Xylella Fastidiosa a été détecté cette semaine, sur un Polygale à feuille de myrte à Mandelieu-la-Napoule. Le premier cas avait été confirmé à Nice, il y a deux semaines. Autour du premier arbuste, les analyses montrent que cinq autres sont contaminés.

La préfecture des Alpes-Maritimes prend donc des mesures draconiennes. Dans un rayon de 100 mètres autour des foyers confirmés, des agents arrachent et détruisent les plantes susceptibles d'être touchées. Une liste de dix espèces, comme la lavande, le romarin et la myrthe, sont interdites à la vente dans le département. 

Deux "zones tampon" sont par ailleurs mises en place. Vingt-six communes autour de Nice sont en alerte. Pour le cas de Mandelieu, cette zone comprend treize communes des Alpes-Maritimes et s'étend jusqu'à Fréjus, dans le Var.

La bactérie est de sous-espèce "multiplex", celle qui sévit en Corse. Elle ne devrait pas s'attaquer aux oliviers de la Côte d'Azur.