Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : L'actu de la mer

VIDÉO - De plus en plus de dauphins visibles au large de Marseille

mardi 25 juillet 2017 à 14:05 Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu

Bonne nouvelle : on voit de plus en plus de dauphins au large de Marseille ! Ce week-end encore, vers l'île de Maïre au large de la calanque de Marseilleveyre, des marseillais ont pu en apercevoir en grand nombre près de leur bateau.

Les dauphins sont de plus en plus nombreux en Méditerranée.
Les dauphins sont de plus en plus nombreux en Méditerranée. © Maxppp -

Marseille, France

Depuis quelques mois, et même quelques années, on assiste enfin au retour des "grands dauphins" : c'est l'espèce côtière principale : 3,50 mètres de longueur.

Ce dauphin était extrêmement commun de l'Antiquité à la Seconde Guerre Mondiale, avant de disparaître des années 1945 à 1990/2000. Mais depuis quelques années, il revient principalement dans le Golfe du Lion et sur les côtes de Provence Côte d'Azur.

Des dauphins longtemps chassés par l'homme

Depuis le début de l'année (2017) , le GECEM -Groupe d'Etude des Cétacés en Méditerranée - a lancé avec le Parc National des Calanques une étude spécifique des grands dauphins. Elle est centrée sur la zone des calanques et du parc marin de la Côté Bleue, soit en gros de La Ciotat au phare de Cap Couronne. Le GECEM étudie les individus, grâce notamment à des photos des nageoires dorsales des dauphins, qui ont toutes un aspect différent.

"Il y en a qu'on connaît depuis plus de 27 ans" Franck Dhermain, Président du GECEM

Sebastien Leher est marseillais. C'est lui, avec des amis, qui a réalisé cette vidéo lors d'une sortie dans les Calanques le week-end dernier. Il se trouvait alors vers l'île de Maïre au large de la calanque de Marseilleveyre

Pourquoi les dauphins avaient-ils disparu de nos côtes ? Principalement d'abord à cause de l'homme, surtout les pêcheurs qui les considéraient comme des prédateurs, des concurrents

"Ils ont été détruits directement au fusil, égorgés au bord des calanques. On a des photos qui datent des années 1930, aux Goudes. On y voit des dauphins rabattus et tués. On ne sait pas s'il y avait aussi une consommation, ou juste une destruction d'un compétiteur accusé de manger le poisson'" Franck Dhermain, Président du GECEM

Franck Dhermain, Président du GECEM

Dans une autre étude sur l'ensemble de la Méditerranée française, De la frontière italienne à la frontière italienne, plus de 700 dauphins ont été identifés sur le Golfe du Lion, dont 200 sont sédentaires. Sur les côtes provençales, plus de 200 individus ont été photo-identifiés, dont 30-40 sont sédentaires autour des îles d'Hyères et de Marseille. L'étude met en avant en revanche une baisse relative au large de la Corse : ils étaient entre 200 et 300 au début des années 2000 et ils seraient un peu moins nombreux aujourd'hui.

"Le dauphin certes abîme les filets, mais rabat aussi plus de gros poissons dans les filets donc c'est intéressant pour les pêcheurs" Franck Dhermain, Président du GECEM

Un milieu marin en amélioration

Si le dauphin revient c'est aussi, c'est vrai, parce que la qualité des eaux s'est améliorée.

"Les grands dauphins évidemment ont besoin de se nourrir. Donc c'est la preuve qu'on a clairement un milieu qui redevient d'une qualité intéressante (..) la Méditerranée reste extrêmement chargée en polluants, parce que c''est une mer fermée et parce qu'on a des couloirs d'industrie importants. Mais on a une baisse sensible par rapport à 20 ou 30 ans derrière nous (..) on a une mer riche, ce n'est pas qu'une mer poubelle !" Franck Dhermain, Président du GECEM

Franck Dhermain, Président du GECEM

Mais alors, comment les voir, les observer ? Est-ce possible avec le permis côtier ?

"Oui, et un peu partout mais uniquement par mer calme, impérativement inférieure à force 3. On peut en voir aussi bien sur la Côte bleue, que sur les îles de Marseille, dans la rade Sud ou au large des Calanques (...) il faut de la chance aussi. Mais le plus important c'est de ne pas les déranger. Il faut les approcher à vitesse lente, par derrière et sur le côté. Il ne faut jamais leur couper la route" Franck Dhermain, Président du GECEM

Franck Dhermain, Président du GECEM

Si vous apercevez vous aussi des dauphins et si vous les photographiez ou si vous prenez des vidéos, n'hésitez pas à envoyer les fichiers à cette adresse : gecem@gecem.com ; des scientifiques et des passionnés pourront vous donner plus de renseignements et vous les aiderez également dans leur suivi des dauphins en Méditerranée.