Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Décharge publique d'Ahuillé : ce secret bien enterré

-
Par , France Bleu Mayenne

France bleu Mayenne révélait jeudi la découverte par deux propriétaires d'une ancienne décharge publique à Ahuillé, près de Laval. Les services de l'État n'ont aucune trace écrite de ce site.

Cette décharge semble avoir été oubliée des écrits à Ahuillé.
Cette décharge semble avoir été oubliée des écrits à Ahuillé. © Radio France - Willy Moreau

Ahuillé, France

Le temps semble avoir gommé toute trace de l'ancienne décharge publique d'Ahuillé redécouverte début juillet par des propriétaires lorsqu'ils ont entamé des travaux dans leur jardin. Une montagne de détritus qui date a priori des années 70 et que tout le monde semble avoir oubliée

"Le site est complètement inconnu de l'administration" - DREAL

Sur le papier, cette décharge semble ne jamais avoir existée. Aucune trace à la mairie, sur le cadastre ni même dans les bases de la DREAL, la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement. "Ce site est complètement inconnu", assure ce service sous l'autorité du préfet de région. La préfecture de la Mayenne, de son côté, mène des recherches. 

Christelle Reillon, maire d'Ahuillé, a été surprise au moment de la découverte.

Christelle Reillon, actuelle maire d'Ahuillé, se dit surprise : "Effectivement, je n'imaginais pas que l'on pouvait construire des maisons sur une décharge. Je comprends le désarroi des propriétaires. Maintenant il s'agit de refaire l'historique du site et de savoir qu'elles peuvent être les responsabilités des uns et des autres. Et enfin connaitre le niveau de pollution par rapport à ce site"

La DREAL élabore d'ailleurs depuis peu des Secteurs d’Information sur les Sols (SIS) afin de recenser les sites qui présentent un risque de pollution. Des contrôles seront réalisés avant tout projet de construction. Les logements concernés à Ahuillé ont été construits en 2007 et ont sans doute échappé à cette législation

Risque de pollution ? 

L'ancien propriétaire des deux maisons concernées n'a pas répondu à nos sollicitations. L'ancien maire Pierre-Marie Ledauphin, élu au moment de la construction des bâtiments, affirme que la décharge s'arrête au niveau des jardins. Reste que l'actuelle maire, Christelle Reillon, avoue qu'elle n'est pas capable pour le moment d'avoir une estimation de l'étendue de cette ancienne décharge publique. 

Il s'agit en tout cas d'un secret de Polichinelle. Les anciens du village connaissaient le site avant qu'il ne soit recouvert de terre. Un voisin raconte que "les employés communaux faisaient le ramassage et déposaient tout là. Même chose pour les garagistes qui jetaient les vieilles voitures"

Chloé, l'une des propriétaires, craint même un risque de pollution à l'amiante. L'huissier de justice qui l'accompagne dans ses démarches d'annulation de vente explique qu'il faut attendre une expertise. Cela devrait prendre des mois.