Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : Naufrage du cargo Grande America

Découvrez les images de l'épave du Grande America à 4 600 mètres de fond

Un peu plus d'un mois après le naufrage du Grande America dans le Golfe de Gascogne, le petit robot affrété par l'armateur a effectué les premiers travaux sur l'épave, qui git à 4 600 mètres de fond. Il a aussi remonté des photos de l'épave.

Le Grande America a fait naufrage dans le Golfe de Gascogne le 12 mars suite à un incendie à bord
Le Grande America a fait naufrage dans le Golfe de Gascogne le 12 mars suite à un incendie à bord © Maxppp - Loïc Bernardin - Marine Nationale

Brest, France

Le petit robot sous-marin télécommandé a bien travaillé. Le 12 mars dernier, suite à un incendie à bord, le Grande America faisait naufrage dans le Golfe de Gascogne, à 300 km de la Rochelle. À son bord, une cargaison contenant, entre autres, des produits toxiques, mais aussi 2 200 tonnes de fioul dans son réservoir.

L'épave est posée bien droit à 4 600 mètres de fond

Aujourd'hui, le risque de marée noire semble définitivement écarté. Les observations d'un petit sous-marin, dépêché sur les lieux du naufrage par l'armateur italien du cargo, montre que le navire est posé bien droit sur un fond sableux, à 4 600 mètres de profondeur. L'épave est enfouie de plusieurs mètres sur sa partie arrière, et elle est "intègre", précise la Préfecture Maritime de l'Atlantique. 

L'épave du Grande America posée à la verticale sur le fond sableux à 4 600 mètres de profondeur - Aucun(e)
L'épave du Grande America posée à la verticale sur le fond sableux à 4 600 mètres de profondeur - Image sonar - Préfecture Maritime de l'Atlantique

Le robot télécommandé a repéré quelques fuites d'hydrocarbures, qui s'échappaient du réservoir par des aérations du cargo. C'est de là que proviennent les légères traces de fioul encore présentes ces derniers jours à la surface de la mer. Afin d'arrêter ces fuites de fioul, le robot a travaillé pendant plusieurs jours à colmater ces aérations. L'opération s'est terminée le mardi 16 avril.

Plus aucun navire sur les lieux du naufrage

L'Island Pride, le navire spécialisé qui transportait le petit robot, a vérifié l'étanchéité des travaux, et a quitté la zone du naufrage, ce vendredi. Il ne reste donc plus aucun bateau sur les lieux. La préfecture maritime précise que la zone restera sous surveillance pour s'assurer de l'absence d'hydrocarbures à la verticale de l'épave.

L'épave du Grande America modélisée en image 3D - Radio France
L'épave du Grande America modélisée en image 3D © Radio France - Préfecture Maritime de l'Atlantique