Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Déjà 82 Manchois piqués par des frelons asiatiques depuis le début de la saison

lundi 30 juillet 2018 à 15:57 Par Victoria Koussa, France Bleu Cotentin

Vous l'avez peut-être croisé : un poil plus grand qu'une guêpe, un chouïa moins massif qu'un frelon européen, de couleur noire, le frelon asiatique est très présent et très agressif dans la Manche cet été. Quelques conseils pour éviter de l'énerver.

Déjà mille nids et/ou présence de frelons asiatiques ont été signalés depuis le début de la saison dans la Manche.
Déjà mille nids et/ou présence de frelons asiatiques ont été signalés depuis le début de la saison dans la Manche. - FDGDON

Manche, France

Déjà plus de mille signalements de frelons asiatiques dans la Manche depuis le début de la saison en mai. Et avec l'entretien des haies en ce moment, il y a une recrudescence d'attaques de particuliers : déjà 82 ont été piqués cet été dans le département (contre 65 l'an dernier) surtout dans les agglomérations.  

Des attaques en bandes 

"Quand un frelon sent son nid en danger, il se montre très agressif et attaque en bande", précise Antoine Métayer, directeur de la FDGDON de la Manche (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles). Il y a en ce moment deux à trois attaques par jour, et chacune donne généralement lieu à plusieurs piqûres successives, le maximum étant de trente piqûres sur une même personne l'été dernier.

ECOUTEZ - Un frelon se défend quand il se sent en danger d'après Antoine Métayer directeur de la FDGDON de la Manche

A la fin juillet, les frelons asiatiques déplacent leurs nids des cavités (maisons de jardin, toits, sous les escaliers extérieurs) dans des buissons et des arbres pour pouvoir les agrandir, certains nids atteignant même un mètre de diamètre au mois d'octobre. Le cœur de l'été est donc une période propice aux attaques puisque de nombreux vacanciers ou habitants taillent leurs haies à cette période, où sont parfois cachés les nids. 

Avant le mois de juillet, les nids sont de taille moyenne et souvent installés dans des cavités.  - Aucun(e)
Avant le mois de juillet, les nids sont de taille moyenne et souvent installés dans des cavités. - FDGDON

Des recommandations importantes pour éviter de se faire piquer

Comme rappels de prudence pour cette saison exposée aux attaques de frelons asiatiques :

  • Vérifiez, avant tout travaux dans le jardin, si un nid n'est pas caché dans un buisson ou une haie
  • Si vous voyez des frelons roder autour et commencer leur attaque, abritez-vous le plus rapidement possible dans un endroit clos où les insectes ne peuvent pas pénétrer (voiture, maison) car souvent, les frelons poursuivent leur victime sur des dizaines de mètres
  • Aucun vêtement ne vous protège de ces attaques, seuls les techniciens ont une combinaison adéquate
  • Signalez la présence du nid ou de frelons asiatiques à la mairie qui prend en charge l'intervention de destruction
  • Ne surtout pas chercher à détruire le nid par ses propres moyens :  cela augmente le risque d'attaques et seul le technicien utilise une poudre en seringue assez efficace pour tuer la reine reproductrice et toutes ses ouvrières
Votre mairie prend en charge l'intervention de destruction - Aucun(e)
Votre mairie prend en charge l'intervention de destruction - FDGDON

Les abeilles de la Manche, principales victimes des frelons asiatiques

Autres victimes de ces frelons : les ruches d'abeilles. "L'an dernier, on a perdu cinq de nos 18 ruches dont l'équilibre a été fragilisé par plusieurs attaques de frelons durant l'été", affirme Louis Leterrier, apiculteur et formateur au Rucher école de la Glacerie, qui remarque ces attaques depuis trois ans dans la Manche.

De nombreuses ruches sont attaqués par les frelons asiatiques l'été dans la Manche. - Aucun(e)
De nombreuses ruches sont attaqués par les frelons asiatiques l'été dans la Manche. - FDGDON

"Plusieurs frelons se postent devant les ruches et croquent plusieurs abeilles, source de protéines. Le problème c'est qu'ensuite aucune n'ose sortir butiner et c'est toute l'harmonie de la ruche qui est perturbée", précise l'apiculteur manchois. "On se sent impuissant, démuni".