Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Dernier exercice de sécurité autour de la centrale nucléaire de Fessenheim

lundi 11 juin 2018 à 16:36 Par Corinne Fugler, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Un exercice de sécurité civile est organisé ce mardi 12 juin 2018 dans le secteur de la centrale nucléaire de Fessenheim. Tout autour de la centrale, casernes, mairies, écoles vont vérifier leurs différentes procédures de sécurité, pour s'assurer que ces dispositifs fonctionnent correctement.

La centrale nucléaire de Fessenheim est très proche du Rhin
La centrale nucléaire de Fessenheim est très proche du Rhin © Maxppp - Thierry Gachon

Fessenheim, France

Cet exercice de sécurité civile ne passera pas inaperçu ce mardi 12 juin, dans un large périmètre autour de la centrale nucléaire de Fessenheim. Casernes, mairies et écoles testeront leurs procédures de sécurité, pour s'assurer que ces dispositifs fonctionnent correctement et que les différents rouages sont bien huilés. Puis la préfecture du Haut-Rhin, qui pilote les opérations, tirera le bilan de la journée. Même France Bleu Alsace jouera son rôle dans cet exercice, la radio, en tant qu' "opérateur d’urgence vitale", diffusera des messages d'alerte au fur et à mesure de l'évolution du scénario prévu.

Un scénario tenu secret

Le déroulement de cet exercice n'est pas encore connu mais on sait déjà qu'un collège, au moins, va être touché. Dans un rayon de 5 km, peut-être davantage, les élus, les gendarmes, les pompiers, les secouristes, les responsables des établissements scolaires, vont devoir mettre en pratique le "plan d'urgence interne" de la centrale, les plans particuliers de mise en sûreté, pour ce qui est des écoles ou encore, dans les villages, le plan communal de sauvegarde. Normalement, cet exercice à grande échelle ne devrait pas gêner la circulation. On croisera de nombreux participants en gilet fluo du côté de Fessenheim, ainsi que des équipes de pompiers censées mesurer la radioactivité. 

L'exercice doit durer deux jours

La population a été mise au courant du déroulement de cet exercice il y a un mois. Une cinquantaine de commune pourrait être mêlée à ce scénario, imaginé par l'IRSN, Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire. Le grand public ne sera pas touché par la deuxième journée de cet exercice, prévue mercredi, qui se poursuivra en interne, au sein de la centrale nucléaire ou en préfecture. 

Cet exercice d'envergure, répété en principe tous les cinq ans, est théoriquement le dernier de ce genre à Fessenheim, puisque la centrale nucléaire alsacienne doit cesser son activité dans un an, à l'ouverture de l'EPR de Flamanville, dans la Manche.