Climat – Environnement

Des associations lorraines mobilisées pour défendre le renard roux

Par Angeline Demuynck, France Bleu Sud Lorraine lundi 12 septembre 2016 à 15:28

Le renard roux peut être chassé, piégé et déterré tout au long de l'année
Le renard roux peut être chassé, piégé et déterré tout au long de l'année - Minette Layne - Wikimedia

Dans le Grand Est, 28 associations se mobilisent pour demander le retrait du renard roux de la liste des nuisibles. Pour les défenseurs de l'environnement, il s'agit, au contraire, d'un animal utile pour les écosystèmes.

Elles s'unissent pour mettre fin aux idées reçues sur le renard. Des associations de protection de l'environnement du Grand Est ont décidé de passer à l'action. Leur objectif : sensibiliser le grand public à la défense du vulpes vulpes, autrement dit le renard roux. Un prédateur qui figure depuis de nombreuses années sur la liste des animaux nuisibles. Il peut être chassé ou piégé tout au long de l'année.

C'est un raticide écologique efficace"

"Maintenant on autorise même le tir de nuit, ça fait beaucoup, on s'inquiète pour les écosystèmes", explique Franck Vigna de la Ligue de protection des oiseaux ((LPO) en Lorraine. "Le renard n'est pourtant nuisible ni à l'homme, ni à l'environnement et encore moins à l'agriculture", s'étonne ce défenseur de la nature qui a ne comprend pas les raisons évoquées pour classer l'animal parmi les nuisibles. "Il faut qu'il cause des problème de santé publique, or il n'y a plus de rage en France depuis 2001". Quant aux problèmes causés à la faune et à la flore, "il n'y en a pas, estime, Franck Vigna, il est juste susceptible de prélever une partie des lièvres, des faisans et des perdrix que les chasseurs lâchent. "

Franck Vigna : "le renard n'est nuisible ni à l'homme, ni à l'environnement, ni à l'agriculture"

Une vision partagée par Claude Maurice, le président de l'association Oiseaux nature dans les Vosges. "Les chasseurs ne l'aiment pas parce qu'ils lâchent des oiseaux de cage inadaptés, et évidemment le renard se sert de temps en temps, c'est normal." Pour cet amoureux de la nature, cette classification entre nuisibles et  non-nuisibles, n"'a aucun sens".

Claude Maurice : "la classification en nuisible n'a aucun sens"

Les 28 associations mobilisées dans le Grand Est envisagent des actions auprès des préfectures de Région et du ministère de l'Ecologie.