Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Des Béarnais dans l'oeil du cyclone Irma à Saint-Martin

jeudi 7 septembre 2017 à 18:40 Par Marie-Line Napias, France Bleu Béarn

Les nouvelles de Cindy et Maxime sont bonnes, ils sont sains et saufs. Les parents de Cindy de Oliveira qui vivent à Lescar ont vécu des moments d'angoisse. Pour Jean Pierre Carrère de Sainte Suzanne c'est toujours l'inquiétude, il est sans nouvelles de son fils Mickaël.

Le secteur du Marigot à l'ouest de l'ïle de Saint Martin, là où vivent Cindy et Maxime
Le secteur du Marigot à l'ouest de l'ïle de Saint Martin, là où vivent Cindy et Maxime © AFP - Lionel Chamoiseau

Pau, France

Cindy est infirmière à l'hôpital de Saint Martin ; son compagnon, Maxime, est infirmier libéral. Cela fait plusieurs années qu'ils travaillent sur l’île de Saint-Martin. Avant le passage d'Irma ils ont envoyé une vidéo à leurs parents, pour leur montrer les préparatifs pour se calfeutrer : des palettes sur les fenêtres ; toutes les voitures de la résidence regroupées dans un endroit protégé. Ce n'était pas leur premier cyclone, mais aucun n'avait atteint cette violence. Les parents de Cindy qui ont passé Noël 2015 là-bas savaient que leur résidence se trouvait en hauteur, et assez loin de l'océan. Un bâtiment moderne et à priori résistant. Mais ils n'ont été rassurés qu'après avoir reçu un message envoyé depuis le portable d'une amie du couple.

La maman de Cindy de Oliveira, à la fois inquiète et rassurée , mais qui attend toujours de parler à sa fille.

Les parents de Cindy s'interrogent désormais sur son avenir. Ils pensent qu'un hôpital provisoire va être installé et qu'elle va être très occupée auprès des blessés. Mais pour la suite aucune certitude : va t-elle conserver son emploi ? va t-elle souhaiter revenir en métropole ? Les heures qui vont suivre devraient leur donner quelques éléments de réponse.

A Sainte Suzanne près d'Orthez, on attend des nouvelles de Mickaël Carrère

Mickaël a 25 ans, il a étudié au lycée hôtelier de Morlaas et il avait des pistes pour travailler à Saint Martin. Il est arrivé sur l'île mardi, il expliquait à son frère qu'il avait trouvé une colocation quand l'ouragan a interrompu la communication. Depuis, sa famille n'a aucune nouvelle.

Jean Pierre Carrère très inquiet de ne pas avoir de nouvelles de son fils Mickaël

Jean Pierre Carrère a bien sûr appelé le numéro vert du ministère de l'intérieur qui a reçu plus de 90 000 appels, mais là non plus aucune nouvelle.