Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Des cèdres du jardin des Prébendes à Tours en passe d'être abattus par sécurité

mercredi 2 mai 2018 à 5:55 Par Denis Guey, France Bleu Touraine

La ville de Tours invite les riverains des Prébendes à une réunion d'information ce mercredi soir sur l'avenir des cèdres du jardin.

Des cèdres comme ceux-ci sont attaqués par un champignon aux Prébendes
Des cèdres comme ceux-ci sont attaqués par un champignon aux Prébendes © Maxppp - Franck Pennant

Indre-et-Loire, France

La ville de Tours serait-elle en train de saccager ses arbres au nom de la sécurité des tourangeaux? C'est ce que pense l'Aquavit, l'association pour la qualité de vie dans l'agglomération tourangelle qui, une nouvelle fois se mue en lanceur d'alerte. Du bois de Grandmont au lac des Peupleraies, de la plaine de la gloriette à l'île Simon, l'Aquavit dénonce la destruction sans discernement des plus beaux spécimens d'arbres. Aux Prébendes, c'est au tour d'un massif de 8 cèdres d'être prochainement abattu parce qu'il est attaqué par un champignon. Tout est acté par la ville au nom du principe de sécurité. 

Que l'on nous démontre que c'est la seule solution envisageable. Nous estimons qu'il y a des possibilités de haubanage comme cela se fait ailleurs. Il y a sûrement aussi la possibilité de mettre à l'abri les aires de jeu. Et nous craignons qu'au nom du principe de sécurité on s'attaque à d'autres massifs inutilement -François Louault, le président de l'Aquavit

La ville de Tours ne veut plus prendre le risque de voir un arbre tomber en pleine ville comme c'est arrivé l'été dernier dans le jardin des Prébendes. C'est pourquoi elle va abattre un massif de 8 cèdres atteint par des champignons. Myriam le Souef, l'adjointe au maire en charge des espaces verts, affirme qu'on ne peut rien faire d'autre que d'abattre.Elle rappelle qu'un cèdre des Prébendes est tombé le 26 juillet 2017 sur l'aire de jeu, blessant légèrement un enfant.

Nous avons fait des séries de tests au mois d'août 2017 suite à cet accident et les séries de traction ont prouvé qu'il n'y avait pas qu'un seul arbre de malade mais tout un bouquet de cèdres qu'il fallait absolument prévoir d'abattre dans un délai très rapide -Myriam Le Souef, adjointe au maire de Tours

La mairie va organiser une deuxième réunion publique ce mercredi 2 mai, sur place dans le jardin des Prébendes à 18H30 pour en finir avec les rumeurs et montrer l'état des cèdres qui doivent être abattus. L' Aquavit réclame la création d'une charte de l'arbre comme il en existe une à Lyon ou à Amboise.