Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Des feux contre les loups ce samedi : un "symbole" né en Savoie pour défendre les éleveurs

samedi 15 septembre 2018 à 6:45 Par Christophe Van Veen, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Éleveurs et élus vont allumer des feux ce samedi soir pour alerter l'opinion publique sur les menaces des prédateurs tels que les loups. En Pays de Savoie, dans la France entière, et même en Suisse.

Des loups photographiés dans les Alpes-Maritimes au sein d'un parc animalier (image d'illustration).
Des loups photographiés dans les Alpes-Maritimes au sein d'un parc animalier (image d'illustration). © Maxppp -

Saint-Colomban-des-Villards, France

Une trentaine de feux seront ce samedi soir allumés en pleine nature pour la deuxième année. Le contraire de feux de joie. Il s'agit d'une initiative de l'Union pour la sauvegarde des activités pastorales et rurales (USAPR), une idée partie de Savoie. D'après Pierre-Yves Bonnivard, le président de cette union, maire de Saint-Colomban-des Villards, "ce n'est pas pour faire peur au loup, car rien ne l'effraie. C'est un symbole. Là où les territoires sont éclairés, les territoires sont vivants, veulent rester en vie. Nous défendons les éleveurs et plus largement la ruralité." 

"La politique, c'est de l'enfumage" — Pierre-Yves Bonnivard 

Quand on fait remarquer à l'élu de montagne que les chasseurs ont obtenu, eux, l'oreille du président de la République, Pierre-Yves Bonnivard regrette l'inaction et les promesses non tenues. Avec un résumé pour le moins lapidaire : "La politique, c'est de l'enfumage !" Toujours une histoire de feu.

Stabilisation de la prédation, selon la préfecture de Savoie

Après deux années de hausse, en Savoie, le nombre d'attaques et de victimes est stable par rapport à 2017. A ce jour, depuis le début de l'année, 309 attaques de loups ont fait 1 209 victimes, selon la préfecture. Pierre-Yves Bonnivard estime quant à lui que les attaques moins nombreuses font plus de victimes et que les éleveurs ne les déclarent pas toutes.  

Pierre-Yves Bonnivard va allumer le feu chez lui à 20 h au col du Glandon entre Isère et Savoie. Autres feux en Savoie : Peisey-Nancroix, Saint Rémy de Maurienne et La Table. En Haute-Savoie, un au Semnoz, un autre au Petit Bornand-les Glières.

Au final, une trentaine de feux en France , et quatre en Suisse. Il y en avait une centaine l'an dernier, les organisateurs ont préféré se regrouper cette année, dans les divers massifs. Pour voir où se situent les feux, une carte est réactualisée. Le conseil national loup se tiendra le lundi 24 septembre à Lyon. Il est présidé par le préfet de Région et fera le point sur la situation.