Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Des habitants d'Urville-Nacqueville contestent le Plan de Prévention des Risques Naturels de la région de Cherbourg

-
Par , France Bleu Cotentin

Des habitants d'Urville-Nacqueville, rassemblés sous le collectif "Zone Rouge", dénoncent le PPRI, le Plan de Prévention des Risques Naturels de la région de Cherbourg.

L'enquête publique pour le PPRI, le Plan de Prévention des Risques Naturels de la région de Cherbourg est terminée
L'enquête publique pour le PPRI, le Plan de Prévention des Risques Naturels de la région de Cherbourg est terminée © Radio France

Urville-Nacqueville, La Hague, France

L'enquête publique concernant le PPRI, le Plan de Prévention des Risques Naturels de la région de Cherbourg, vient de se terminer et 65 habitants, tous membres du collectif "Zone rouge" à Urville-Nacqueville, contestent les conclusions du commissaire enquêteur qui classe tout le littoral d'Urville comme zone à risques dont le secteur du centre urbanisé qui va de la rivière "l'Abiale", côté Landemer à l'Est jusqu'aux locaux de la SNSM où il y a de nombreuses habitations. 

Pour le collectif, le principe de précaution est exagéré : il n'y aurait pas de risques d'érosion dans ce secteur précis. Si le plan est validé par le préfet, il y aura alors des conséquences pour les propriétaires. Il interdirait alors toute construction ou tout agrandissement et les propriétaires seraient même obligés de faire des travaux de sécurisation.

Thierry Robinet, membre du collectif "Zone Rouge"

Pour les membres du collectif le classement de tout le littoral d'Urville en zone rouge n'est pas justifié. Selon eux avant d'interdire ou d'obliger les propriétaires à faire quoi que ce soit des mesures aurait pu être prises par les collectivités.  

L'expert scientifique indépendant mandaté par le collectif est arrivé aux mêmes conclusions : le principe de précaution serait exagéré selon lui. Le collectif qui prévient de son côté que si le préfet valide le plan il entamera une action en justice devant le tribunal administratif.

  - Radio France
© Radio France - Eric Turpin