Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Des habitants Saint-Agnant-de-Versillat en guerre contre les mouches

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu, France Bleu Berry

Chaque été, les mouches prolifèrent autour de chez eux, des Creusois multiplient les démarches contre la chèvrerie située en face de leurs habitations. L'éleveur estime pourtant faire ce qu'il peut pour limiter les insectes.

Les habitants multiplient les outils, mais leurs rubans à mouches se remplissent bien vite.
Les habitants multiplient les outils, mais leurs rubans à mouches se remplissent bien vite. © Radio France - Audrey Tison

Saint-Agnant-de-Versillat, France

On connaissait déjà les plaintes contre des coqs qui crieraient trop tôt, des plaintes contre les odeurs nauséabondes de la campagne, voici maintenant des habitants qui se plaignent des mouches en pleine campagne ! Cela se passe à Saint-Agnant-de-Versillat (près de La Souterraine) et ça n'a rien d'anecdotique. Plusieurs habitants du hameau de La Cueillère racontent subir une invasion de mouches chaque été. La situation aurait encore empiré en cette année caniculaire.

"On doit rester enfermés du 15 juin jusqu'à fin octobre, on s'est équipés de moustiquaires à toutes les fenêtres et on met de l'insecticide et des collants partout", raconte une riveraine.

Quand on arrive chez Guislaine, elle ouvre la porte et la referme bien vite derrière ses invités. Eviter que n'entrent les mouches, c'est devenu une obsession, et même en se calfeutrant, elle tue plusieurs dizaines de mouches chaque jour. Hors de question de manger ou de lire un livre à l'extérieur, des dizaines de mouches arrivent de suite, elles piquent, il faut passer son temps à les chasser ou à les tuer. Cet été particulièrement chaud serait encore pire que les précédents, d'après les habitants du village.

"On m'avait prévenu qu'il y avait des mouches, mais à ce point-là je n'ai jamais vu ça, c'est invivable", explique Guislaine, la dernière arrivée du quartier.

La plupart des habitants ont investi dans des moustiquaires, prises d'assaut par les insectes. - Aucun(e)
La plupart des habitants ont investi dans des moustiquaires, prises d'assaut par les insectes. - Guislaine Demailly (DR)

Pour certains habitants, le responsable de cette invasion ne serait autre que l'élevage de chèvres, situé en face de l'alignement de maisons. Quatre familles ont signé une pétition remise au maire de la commune l'année dernière, la mairie a organisé une réunion de médiation. Le propriétaire des 500 chèvres, Christophe Clavier, s'est alors engagé à faire le maximum pour limiter les insectes

Autour de son bâtiment d'élevage, on aperçoit par exemple des grands sauts jaunes qui servent de pièges. Certains riverains avouent avoir vu une amélioration l'année dernière, mais cette année, les mouches seraient reparties de plus belle.

"On traite nos litières, nos animaux, nos murs et on a installé des appareils électriques qui capturent les mouches, je ne vois pas ce qu'on pourrait faire de plus", répond l'éleveur.

L'éleveur de chèvres a du prendre des engagements devant le maire, mais aussi s'expliquer auprès de la médiatrice de la justice qui l'a contacté. Car les riverains ont également écrit au Procureur de la république ainsi qu'à la préfète de la Creuse (cette dernière n'a pas répondu pour le moment). 

La situation a de quoi agacer Christophe Clavier : "Même si on supprimait les chèvres, je ne suis pas sûr qu'on supprimerait les mouches. On se demande s'il va falloir cantonner les agriculteurs dans des camps avec personne autour, ça devient compliqué de travailler !"

Les habitants récupèrent des centaines de mouches chaque jour dans leurs pièges. - Radio France
Les habitants récupèrent des centaines de mouches chaque jour dans leurs pièges. © Radio France - Audrey Tison