Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

VIDEO - Des hélicoptères pour combattre le gel dans les vignes de Montlouis-sur-Loire

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine

Les vignerons de l'AOC Montlouis-sur-Loire utilisent les grands moyens pour lutter contre le gel. Ils utilisent des hélicoptères.

Un hélicoptère avant le décollage au dessus d'une parcelle de vignes à Montlouis
Un hélicoptère avant le décollage au dessus d'une parcelle de vignes à Montlouis © Radio France - Denis Guey

Indre-et-Loire, France

Les viticulteurs de Montlouis ont trouvé une solution efficace contre le gel: le brassage d'air chaud par hélicoptère. Ce vendredi, sur deux ilôts de 65 hectares situés sur le plateau des Landes et dans le vignoble de St Martin-Le-Beau, deux hélicoptères sont venus expérimenter cette méthode. Dès l'aube, ils ont effectué des rotations au dessus des vignes, une opération spectaculaire et qui marche. Aux Etats-Unis, des centaines d'hectares sont protégés du gel de cette façon, mais en Touraine c'est une grande première.

"On a essuyé des périodes délicates à cause du gel depuis 2012, il était hors de question de rester les bras croisé une année de plus. Après avoir étudié toutes les méthodes, celle qui nous a paru la plus efficace et la moins chère était le brassage de l'air par hélicoptère" Damien Delecheneau, président de l'AOC Montlouis.

Les deux hélicoptères sont à une vingtaine de mètres du sol, ils effectuent des rotations de 30 minutes, le principe est de brasser les masses d'air avec les pales des hélicos de manière à amener l'air chaud au niveau des vignes. "On regarde suite au passage des hélicos si la température au sol monte" explique Virginie Fleureau, de l'organisme de défense et de gestion des vins de Montlouis, "là au bout de 3 minutes on est monté de + 0,1 degré". Après 30 minutes de vol, ce sont au moins 2 à 3 degrés de gagnés ce qui est suffisant pour sauver du gel des hectares de vignes même si ce réchauffement n'est que temporaire. Aux Etats-Unis, on pratique cette méthode depuis longtemps et c'est une réussite.

"Dans l'Etat de l'Ontario, ils protègent 50 hectares avec un hélicoptère, ils ont même arraché leurs tours anti-gel" explique Anastasia Roque, conseiller viticole à la chambre d'agriculture d'Indre et Loire.

300 hectares de vignes AOC Montlouis protégés par hélicoptère ne coûte que 60 000 euros. Comparativement, une tour anti-gel c'est 30 000 euros pour une capacité de protection de seulement 3 hectares. Cette méthode de lutte contre le gel par hélicoptère est opérationnelle dès le mois d'avril sur plusieurs centaines d' hectares de l'AOC Montlouis. 33 vigenrons de l'appellation sont d'accord pour financer la location de ces hélicos dès qu'un risque de gel des vignes se profile. Les viticulteurs des autres appellations en Touraine regardent avec intérêt l'expérience.