Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Des mauvaises herbes poussent partout dans Gorron

mercredi 8 août 2018 à 21:05 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

À Gorron les mauvaises herbes poussent de partout. Au pied des maisons, sur les trottoirs. Depuis plusieurs années la ville a décidé de ne plus utiliser de pesticides, et elle peine à trouver une alternative efficace. Le sujet a été vivement débattu au dernier conseil municipal.

Les mauvaises herbes poussent partout à Gorron
Les mauvaises herbes poussent partout à Gorron © Radio France - Martin Cotta

Gorron, France

La ville de Gorron est une ville ... très verte en ce moment ! Peut-être trop même. Les mauvaises herbes envahissent la commune. Elles fleurissent un peu partout : au pied des maisons, sur les trottoirs. Des arbustes de la taille d'une porte d'entrée poussent même devant un ancien magasin de meuble. 

Pas assez d'argent pour nettoyer ? 

Pour Roger Millet, adjoint au cadre de vie, les Gorronnais doivent faire avec. La ville n'a pas les moyens d'engager du personnel en plus pour nettoyer. Cet élu ne regrette, de toute façon pas, le choix de se passer de pesticides dans sa commune. "Si vous utilisez des pesticides et que dans la commune il y a plusieurs caniveaux, et bien dès lors qu'il pleut vous avez des produits phyto qui partent dans la rivière" explique Roger Millet. "_Aujourd'hui si vous voulez avoir une commune propre comme avant, lorsque l'on utilisait des produits phytosanitaires_, cela doit coûter 50.000 euros, avec l'emploi de deux personnes à temps complet" termine l'élu. 

Une ville qui attirerait moins

En ville, l'argument des moyens agace certains habitants, comme André qui habite depuis 1969 à Gorron. "Il y a assez d'agents disponibles pour nettoyer le domaine public. Vous voyez une personne de 80 ans faire ce travail, en se baissant et en attrapant une insolation ?" interroge-t-il. La ville de Gorron n'utilise des pesticides que pour son terrain de foot et le cimetière. Pour Gilbert, les plantes invasives nuisent à l'attractivité de sa commune. "Il y a plusieurs maisons à vendre mais personnes ne veut venir à cause de ça en partie" souffle cet habitant. Pour combattre les mauvaises herbes, la mairie vient quand même de faire appel à une société, spécialisée dans les chantiers d'insertion.

"Ça fait pas propre"