Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

En Lorraine, des mésanges pour lutter contre les chenilles processionnaires

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

La ville de Richardménil, près de Nancy, vient d'installer une vingtaine de nichoirs destinés à attirer... les mésanges bleues. L'objectif : lutter contre une prolifération de chenilles processionnaires.

Les chenilles processionaires urticantes prolifèrent depuis plusieurs années en Lorraine
Les chenilles processionaires urticantes prolifèrent depuis plusieurs années en Lorraine © Maxppp - Pierre Heckler

Lorraine, France

C'est un fléau qui s'intensifie chaque année en Lorraine : les chenilles processionnaires prennent possession des arbres, les chênes notamment. Or ces insectes invasifs dotés de poils urticants sont une véritable plaie pour les promeneurs.  Pour les éliminer le long de son parcours de santé et de ses terrains de sport, la ville de Richardménil, près de Nancy, a installé une vingtaine de nichoirs destinés à attirer les mésanges bleues. 

C'est le diamètre du trou du nichoir qui détermine l'espèce qui viendra s'y installer - Radio France
C'est le diamètre du trou du nichoir qui détermine l'espèce qui viendra s'y installer © Radio France - Angeline Demuynck

Jusqu'à 500 chenilles par jour

"Ce sont des mésanges qui font beaucoup de petits et qui ont un potentiel de nourriture très important. En plus elles supportent très bien les poils urticants des chenilles", explique Jean Démas, le président du club ornithologique de la commune. Ces oiseaux peuvent prélever jusqu'à 500 chenilles par jour pour nourrir leur progéniture. De quoi faire baisser de 30 à 40% le nombre d'insectes présents sur les arbres de Richardménil, estime le spécialiste. 

Pour ne pas utiliser de produits phytosanitaires 

Le maire de Richardménil, Xavier Boussert explique que la commune a fait le choix d'une action zéro produit phytosanitaire depuis quelques temps déjà, alors comment lutter contre ces nouveaux envahisseurs ? L'élu confie avoir étudié la possibilité de brûler les nids, mais il fallait les laisser s'installer sur les arbres. Après avoir observé ce qui se fait dans d'autres communes, il a opté pour la solution des nichoirs. Les enfants des écoles ont contribué à leur fabrication et ils ont été, par la même occasion, sensibilisés aux risques. 

Les chenilles sont très présentes le long du parcours de santé - Radio France
Les chenilles sont très présentes le long du parcours de santé © Radio France - Angeline Demuynck