Climat – Environnement

Transports gratuits, restrictions de circulation, quelles mesures en cas de pics de pollution sur Tours?

Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine lundi 30 janvier 2017 à 17:56

Illustration
Illustration © Maxppp - Richard Mouillaud

Les élus Verts de l'agglomération tourangelle ont obtenu des mesures en cas de nouvelles vagues de pollution en Indre-et-Loire. Le sport sera limité dans les écoles, les maisons de retraite seront en vigilance. Les élus espèrent maintenant des restrictions de circulation et des transports gratuits.

Aucune mesure spécifique n'était jusque là mise en place sur l'agglomération tourangelle pour lutter contre les pics de pollution comme la semaine dernière et protéger les populations les plus fragiles. Un constat qui désolaient les écologistes. Ils avaient alerté le préfet d'Indre-et-Loire. Le représentant de l'Etat dans le département a annoncé des mesures dans les établissements scolaires (écoles, collèges, lycées). Les activités sportives seront réduites et voir suspendues le temps de l'épisode de pollution. Les chefs d'établissements seront prévenus rapidement par la Direction Académique. Les maisons de retraite seront également prévenues pour être plus vigilantes pendant les moments de fortes pollutions.

C'était vraiment scandaleux qu'il ne se passe rien au niveau des écoles en cas de forte pollution. Emmanuel Denis, élu communautaire écologiste

Restrictions de circulation à l'avenir?

Le 3 mars prochain, le préfet organise une réunion avec les représentants de la DREAL (la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du territoire), de la Protection civile, de l'Education nationale. Sont conviés également les élus de la communauté urbaine de Tours et les mairies de l'agglomération. Il s'agira alors de réfléchir à des mesures sur la circulation automobile et les transports. Les écologistes espèrent obtenir des restrictions de circulation pour les véhicules les plus polluants.

A quand les transports en commun gratuits?

Les élus Verts espèrent que Tours Plus acceptera la gratuité des transports en commun en cas de forte pollution. "Ce sera pour les jours les plus pollués, au pire cinq à six jours par an" dit Emmanuel Denis. Une journée de gratuité de transports sur l'agglomération coûte entre 25.000 et 30.000 euros. La seule fois que les transports Fil Bleu ont été gratuits, c'était en mars 2014 pendant 2 jours. Une décision prise à l'époque par Jean Germain, le président de l'agglo. La mesure avait coûté 50.000 euros.