Climat – Environnement

Des militants anti-OGM contre le colza de Dijon Céréales

Par Victoria Koussa, France Bleu Bourgogne lundi 28 novembre 2016 à 16:44

Le siège de Dijon Céréales.
Le siège de Dijon Céréales. © Radio France - Victoria Koussa

Une cinquantaine de militants écologistes a détruit des plants de colza et envahi le hall de Dijon Céréales ce lundi. Ils soupçonnent la présence d'organismes transgénétiques dans ces plants.

Coup de gueule dans le hall de Dijon Céréales à Longvic. Le collectif des "Faucheurs volontaires" y a déversé des plants de colza arrachés lundi, au petit matin. Ces militants anti-OGM, environ une cinquantaine, protestent contre de nouvelles formes d'organismes génétiquement modifiés dans ces plants. Ils sont restés plusieurs heures dans l'entrée du siège avant l'arrivée des forces de l'ordre. Les militants ont ensuite quitté les lieux dans le calme.

Des sacs-poubelle remplis de plants de colza dans le hall de Dijon Céréales. - Radio France
Des sacs-poubelle remplis de plants de colza dans le hall de Dijon Céréales. © Radio France - Victoria Koussa

"Le refus de dialoguer"

Du côté de Dijon Céréales, c'est l'incompréhension. D'après Frédéric Imbert, le directeur scientifique recherche et développement du groupe agricole, "c'est difficile pour tout le personnel de voir des dizaines d'individus pénétrer dans l'entreprise". Il déplore "le refus d'être reçus" chez ses militants "sans porte-parole, dans la confusion la plus totale".

Les faucheurs n'ont arraché que deux parcelles de colza, "ce n'est vraiment pas grand chose" d'après Frédéric Imbert. Mais pour le collectif anti-OGM, c'est surtout une action symbolique, une piqûre de rappel, deux ans après une intervention similaire au sein du siège de Dijon Céréales.