Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Des militants écologistes dijonnais construisent une cabane pour la ZAD de Bure

dimanche 4 février 2018 à 19:21 Par Lila Lefebvre, France Bleu Bourgogne

Tout ce mois de février, une vingtaine de militants écolos se relaient pour créer de toute pièce une cabane en bois, en kit, pour l'installer dans le bois Lejuc à Bure, dans la Meuse. Cette forêt est menacée d'être rasée pour y installer un centre d'enfouissement de déchets nucléaires.

Une cabane ou plutôt une maison en bois qui permettra d’accueillir 13 à 14 personnes.
Une cabane ou plutôt une maison en bois qui permettra d’accueillir 13 à 14 personnes. © Radio France - Lila Lefebvre

Dijon, France

Ils ont été du combat de Notre-Dame-des-Landes, ils s'engagent maintenant à Bure, dans la Meuse. Des Dijonnais sont en ce moment même en plein préparatifs pour partir s'installer dans le bois Lejuc. Les autorités nucléaires envisagent de le raser pour pour y construire l'entrée d'un centre de stockage souterrain de déchets radioactifs. Une vingtaine de personnes s'active tout ce mois de février dans l'atelier des Tanneries Dijon pour construire une grande cabane qu'ils transporteront dans la ZAD de Bure. 

Architectes, maîtres d'oeuvre... charpentiers. Bien loin des clichés sur les zadistes de Notre-Dame-des-Landes, ici on ne s'appelle pas Camille et mais Dominique ou encore Robin, et on est là pour travailler, "L'objectif c'est de monter cette cabane à Bure dans la Meuse, pour participer à la lutte contre Cigéo qui est un projet de centre d'enfouissement de déchets nucléaires à 500 mètres dans le sous-sol".

Un parquet isolé pour permettre aux militants de dormir sur place pendant plusieurs semaines.  - Radio France
Un parquet isolé pour permettre aux militants de dormir sur place pendant plusieurs semaines. © Radio France - Lila Lefebvre

Une cabane de six mètres par quatre, avec une mezzanine, un des pans fera 3,50 mètres, "ce sera un dortoir, pour 13 à 14 personnes, parce que bon, on parle de cabane, mais c'est plus une maison", sourit Robin. 

Plus de 3000 euros récoltés 

Pour mener à bien leur projet, les concepteurs de la cabanes ont lancé un appel à dons sur internet en janvier, récoltant plus de 3000 euros. Une mobilisation qui traduit aussi l'existence d'un véritable réseau militant autour de Bure. Une série de comité de soutiens se sont créés à l'automne à la suite d'une offensive violente des forces de l'ordre visant à déloger les militants installés dans le bois Lejuc. 

"Des groupes se sont créés spontanément, à coups de petites manifs de 10 personnes devant les préfectures, se félicite Dominique venue de Bure pour "soutenir son comité de soutien". "Quand nous avons vu ce mouvement de soutien envers nous, nous avons proposé la création de comités, pour que l'info puisse circuler"

L'abandon récent du projet de Notre-Dame-des-Landes, redonnent de l'espoir à ces militants. Dominique voit enfin une issue positive à son combat : 

Dominique est une des premières Zadistes de Bure.