Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Des milliards de vélelles s'échouent sur les plages de Palavas-les-Flots

mardi 10 avril 2018 à 17:15 Par Guillaume Roulland, France Bleu Hérault et France Bleu

Pour certains, il s'agit d'étranges petites méduses. Pour d'autres, des moules à l'aspect visqueux. Des milliards de vélleles, des organismes planctoniques ressemblant à la fois aux unes et aux autres, ont envahi les plages de Palavas-les-Flots. Elles sont sans danger, mais font un peu tâche.

Les vélleles, provenant du large, se sont échouées en raison du vent fort qui souffle sur le littoral
Les vélleles, provenant du large, se sont échouées en raison du vent fort qui souffle sur le littoral © Radio France - Guillaume Roulland

Palavas-les-Flots, France

D'étranges visiteurs venus de la mer et du grand large ont envahi ces dernières heures les plages de Palavas-les-Flots et alentours. Touristes et promeneurs se demandent bien de quoi il s'agit. De petites méduses bleues pour certains, des moules à l'aspect mou et visqueux pour les autres ? Il s'agit en réalité de vélleles, un organisme planctonique qui vit en colonie et qui a décidé malgré lui d'investir en grande quantité les plages du littoral montpelliérain.

La faute aux vents très violents qui soufflent au large depuis quelques jours. Un phénomène régulièrement observé dans les eaux de la Manche et sur les côtes anglaises ou irlandaises, mais beaucoup moins souvent en Méditerranée. D'où son caractère exceptionnel.

La véllele se présente sous la forme d'un anneau cartilagineux bleu de forme ovale, de 6 centimètres de longueur maximale, faisant inévitablement penser à une moule. Ces colonies ne peuvent se déplacer par elles-mêmes. C'est le vent qui décide de leur déplacement. On les retrouve donc régulièrement échouées par milliards le long de certaines plages, au printemps et au début de l'été. Et c'est précisément ce qui vient de se passer à Palavas.

La commune a entrepris ce mardi des opérations de nettoyage des plages, essentiellement sur la rive gauche du canal. Elles devraient reprendre mercredi, cette fois-ci sur la rive droite. 

Et pas de panique si votre pied ou votre main entre par hasard en contact avec un de ces organismes. Les vélleles n'ont absolument aucun effet urticaire ou toxique chez l'homme.

Une forme et une couleur qui font inévitablement penser à des moules - Radio France
Une forme et une couleur qui font inévitablement penser à des moules © Radio France - Guillaume Roulland