Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les forces de police déployées dans les rues de Strasbourg, le 11 décembre 2018

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Climat – Environnement

VIDÉO : Des moutons à Charron pour défricher les zones déconstruites après Xynthia

mercredi 25 avril 2018 à 17:16 Par Catherine Berchadsky, France Bleu La Rochelle

Une centaine de moutons participent depuis mardi au désherbage de terrains en friche sur la commune de Charron en Charente-Maritime. L'éco-pâturage, c'est l'expérimentation choisie par la commune, pour prendre en charge les terrains déconstruits après la tempête Xynthia de 2010.

Serges Raffin  le berger du troupeau
Serges Raffin le berger du troupeau © Radio France - Catherine Berchadsky

Charron

"J'adore ça, ça serait presque ma vie" confie Serge Raffin, en posant devant le troupeau de moutons. Le président du club canin de Charron est désormais en charge d'une centaine de bêtes, alors que le club en possédait déjà une trentaine pour permettre l'enseignement de la discipline de "chiens de troupeau".

Serge Raffin et Jérémy Boisseau  - Radio France
Serge Raffin et Jérémy Boisseau © Radio France - Catherine Berchadsky

La commune de Charron a décidé de pratiquer l' éco-pâturage pour remettre en état les terres en friche,  issues des 200 déconstructions de maisons après la tempête Xynthia de 2010.  Il s'agit de terres appartenant à l' Etat, mais que la commune a finalement décidé d'entretenir à ses frais, une quarantaine d'hectares au total sans compter la  digue et une contre digue d'environ 10 kilomètres. .Jusqu'à présent c'est un adjoint de la commune, qui avec du matériel de broyage nettoyait les digues. Mais depuis hier, ce sont donc une centaine moutons qui sont au travail.

Les moutons ont un double intérêt explique le maire de Charron Jérémy Boisseau , "le piétinement fait que la digue peut se tasser au naturel. La deuxième chose c'est que ces animaux broutent des herbes qui sont nocives pour le bon comportement de la digue, ce qu'on appelle des herbes à pivot, ces herbes vont ainsi disparaître."

Un mouton comme désherbant - Radio France
Un mouton comme désherbant © Radio France - Catherine Berchadsky

Le maire de Charron, Jérémy Boisseau, ajoute que cette solution est "expérimentale, par le biais d'un programme européen, qui s'appelle le programme leader ."  Elle va durer deux ans. Ce programme permet notamment de bénéficier de fonds européens, reste à la charge de la commune  2000 euros par saison , (d'avril à octobre , la durée du pâturage).
Si l' expérience est concluante, le maire de la commune envisage de confier ensuite l'entretien des terrains à un indépendant.

Reportage à Charron