Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des moutons et des chèvres sur les pelouses de la centrale hydroélectrique de Vogelgrün : une tondeuse 100% naturelle

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass
Vogelgrun, France

Vous les avez peut-être remarqués du côté du barrage hydroélectrique de Vogelgrün, une trentaine de moutons et de chèvres ont pris leurs quartiers sur les pelouses du site. EDF teste l'éco-pâturage, qui permet de mettre des animaux à la place de l'intervention de l'homme, pour l'entretien.

Les chèvres sont très efficaces, mieux que l'intervention de l'homme
Les chèvres sont très efficaces, mieux que l'intervention de l'homme © Radio France - Guillaume Chhum

Voici maintenant plusieurs semaines que les moutons et les chèvres se sont installés sur les pelouses du site hydroélectrique de Vogelgrün, EDF a lancé cette idée, pour réduire l'intervention de l'homme pour l'entretien de ses 21 000 mètres carrés de pelouse que compte de le site haut-rhinois. L'éco-pâturage, permet de préserver l'environnement, ici, pas de déplacement d'engins, pas d'outils bruyants pour désherber, c'est une tondeuse 100% naturelle. Une trentaine de chèvres et moutons se sont donc installés dans ce cadre bucolique, qui en est pour l'instant à un stade d'expérimentation.

Xavier Rolais parmi ses moutons
Xavier Rolais parmi ses moutons © Radio France - Guillaume Chhum

C'est Xavier Rolais de l'association alernature qui fournit les moutons et les chèvres. Deux animaux qui restent complémentaires:" les chèvres mangent des ronces, de l'herbe et des arbustes, les moutons ne vont manger que de l'herbe. Avant ici sur le secteur, il y avait 50 centimètres d'herbe, on va avec le passage des animaux, tout est ratiboisé," précise le jeune éleveur. _"C'est écologique car on utilise moins de carburant pour faucher, ce sont des animaux en retraite ou plus jeunes. Par ailleurs, les animaux peuvent aller dans des endroits très pentus et très escarpés, où il est difficile d'accès pour les engins."conclut Xavier Rolais _

Pour Xavier Rolais : l'éco-pâturage c'est 100% naturel

Les moutons de Xavier Rolais sur le site EDF de Vogelgrün
Les moutons de Xavier Rolais sur le site EDF de Vogelgrün © Radio France - Guillaume Chhum

Pour François Tissier, porteur du projet chez EDF: "les moutons et les chèvres sur notre site, ça offre un côté bucolique. Ça montre aussi, que nous sommes sur un site industriel qui a des enjeux qui sont le sien, mais aussi sur un territoire où il y  a aussi des vrais enjeux environnementaux, symboliquement ça veut dire qu'on peut allier ces deux enjeux." 

François Tessier porteur du projet chez EDF précise les enjeux de l'éco-pâturage

Les moutons et les chèvres se trouvent sur le site jusqu'à la fin du mois de novembre. Il pourraient revenir  sur les 21 000 mètres carrés, si l'expérimentation est renouvelée l'année prochaine. Ça a coûté à EDF 5 300 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess