Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Des pesticides contre du jus de pomme bio ? Opération collecte dans les magasins Botanic

-
Par , France Bleu Auxerre

Deux fois par an, les jardineries Botanic organisent une collecte de pesticides auprès des particuliers. En moyenne, sept tonnes de produits chimiques sont récoltés à chaque édition.

Depuis le début de l'opération en 2014, près de 60 tonnes de pesticides ont été collectées par les magasins Botanic à travers la France.
Depuis le début de l'opération en 2014, près de 60 tonnes de pesticides ont été collectées par les magasins Botanic à travers la France. © Radio France - Cyrille Ardaud

Auxerre, France

Vous avez peut-être quelques bidons de désherbant ou des boites d’engrais qui traînent dans votre garage ? C'est le moment de les apporter dans une jardinerie Botanic. Ce week-end et le suivant, une collecte est organisée, comme deux fois par an depuis 2014.

Moins de clients qui déposent des pesticides

Une manière de se débarrasser proprement de ces pesticides, d'autant que depuis le début de l'année et la loi Labbé, il est interdit aux particuliers d'en posséder. Il y a six ans, lors de la première édition, quinze tonnes de produits phytosanitaires avaient été récoltés à travers le pays. Désormais, les quantités sont moindres. Seulement sept tonnes lors de la dernière collecte. L'explication est simple : Botanic ne vend plus de pesticides depuis 10 ans alors les habitués de l'enseigne n'ont plus grand chose chez eux. Fabien Collober est responsable du rayon traitements et engrais au Botanic d'Auxerre : "On attend plutôt des nouveaux clients qui décident de cultiver bio. S'ils ont des produits, des vieux produits on peut les aider à s'en débarrasser proprement."

"Si ça pousse, tant mieux, si ça pousse pas tant pis. C'est que la nature ne veut rien me donner !"

Danielle et son mari passent devant le stand et s'étonne de voir que ces collectes existent toujours. Elle s'est débarrassée de tous ses pesticides il y a trois ans : "Je suis venue à la campagne c'est pour vivre le plus sainement possible ! Dans mon jardin il n'y a rien, pas de pesticide. Si ça pousse, tant mieux, si ça pousse pas tant pis. C'est que la nature ne veut rien me donner !"

"On commence avec les particuliers et après il y aura la question des agriculteurs."

Depuis 2008, l'enseigne ne vend plus ces produits phytosanitaires alors organiser ces tout naturel, détaille Fabien Collober : "Le but c'est qu'au bout d'un moment on n'ait plus de traces chimiques dans nos assiettes. On commence avec les particuliers et après il y aura la question des agriculteurs. En contrepartie on conseille des produits bio, qui sont aussi très efficaces."

Fabien Collober est responsable du rayon traitements et engrais au Botanic d'Auxerre. - Radio France
Fabien Collober est responsable du rayon traitements et engrais au Botanic d'Auxerre. © Radio France - Cyrille Ardaud

Et en échange de tout pesticide ramené, le magasin offre une bouteille de jus de pomme bio et local !

Réécoutez le reportage de France Bleu Auxerre

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu