Climat – Environnement

Des rapaces pour lutter contre les campagnols des champs en plaine de Bièvre

Par Céline Loizeau, France Bleu Isère vendredi 11 juillet 2014 à 18:47

Campagnols des champs : photo
Campagnols des champs : photo © fotolia - creativenature.nl

La Ligue de protection des oiseaux va installer des nichoirs et des perchoirs pour favoriser le maintien des rapaces sur la plaine de la Bièvre. Les rapaces ayant un rôle à jouer pour freiner la progression de la population de campagnols des champs.

Le campagnol des champs a beau avoir une petite tête charmante, le rongeur est l'ennemi de certains agriculteurs. Cette petite bête pullule à vitesse grand V provoquant de gros dégâts pour les productions de semences utilisées ensuite pour le gazon, les prairies. Sur les communes de Colombe et du Grand-Lemps , sous l'impulsion de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), des nichoirs et des perchoirs vont être installés ces prochaines semaines. L'expérimentation est ménée avec l'espoir que les rapaces restent, voire se développent et jouent le rôle de régulateur. 

Campagnols des champs : reportage

Une quarantaine de nichoirs et 200 perchoirs vont être installés

Si les agriculteurs peuvent utiliser un souricide depuis peu, c'est sous certaines conditions. Son utilisation est donc limitée. Il faut d'autres méthodes en complément.

Campagnols des champs : son LPO

Pour quelles raisons les semences de gazon et de prairies sont-elles prisées par les campagnols des champs ? La réponse avec Philippe Rivat, agriculteur installé à Colombe. Il est également responsable du groupement de défense contre les organismes nuisibles dans la plaine de Bièvre.

Campagnols des champs : son agriculteur

La fabrication des nichoirs et perchoirs est assurée par l'Apajh, l'association pour adultes et jeunes handicapés de la Côte-Saint-André. La facture s'élève à environ 8.500 euros, quasiment entièrement payée par le Conseil général de l'Isère.

►► EN SAVOIR PLUS  |  LPO ISÈRE