Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Des récoltes tardives et décevantes en Lorraine

mercredi 20 juillet 2016 à 5:00 Par Angeline Demuynck, France Bleu Sud Lorraine

L'excès d'eau a retardé la pousse des céréales en Lorraine. Et pour ne rien arranger, les rendements sont médiocres et la qualité n'est pas au rendez-vous. Illustration chez Antoine Grosjean, agriculteur à Villey-St-Etienne, dans le Toulois.

Les vaches et les champs n'ont pas beaucoup vu le soleil ces temps-ci en Lorraine
Les vaches et les champs n'ont pas beaucoup vu le soleil ces temps-ci en Lorraine © Radio France - Angeline Demuynck

Villey-Saint-Étienne, France

Il contemple le tas doré d'un air pensif. Antoine Grosjean vient de récolter, avec 10 jours de retard, son orge d'hiver. Des céréales qui serviront à fabriquer de la bière. Mais, cette année, les chiffres ne sont pas bons : "entre 50 et 60 quintaux, estime t-il. On a en gros 10% de rendement en moins et la qualité n'est pas au rendez-vous."

Comme tous ses voisins, l'agriculteur de Villey-St-Etienne déplore l'excès d'eau de ces dernières semaines. Le colza et le blé sont également touchés. En cause : un problème de champignons dû aux intempéries à répétition. L'exploitant attend la fin des moissons pour faire les comptes, mais il sait déjà que son chiffre d'affaires ne sera pas bon.

Déjà 10 jours de retard pour les orges, "la situation devient critique" selon Antoine Grosjean

L'orge récolté, tardivement, par Antoine Grosjean servira à fabriquer de la bière - Radio France
L'orge récolté, tardivement, par Antoine Grosjean servira à fabriquer de la bière © Radio France - Angeline Demuynck

Foin et orge à récolter en même temps

Sans compter le retard pris dans les récoltes : "Tout est chamboulé, explique t-il, certains n'ont pas fini les foins car les terres sont encore humides. Et on a déjà attaqué les orges : ça fait une pointe de travail pour les agriculteurs".

Les aléas climatiques font partie du quotidien de ce céréalier lorrain. Mais il voudrait agir sur d'autres leviers pour soulager les exploitants : "Les consommateurs doivent devenir "consomm'acteurs". Au niveau des grandes surfaces, réduire leur marge et au niveau des pouvoirs publics, ce qu'il nous faut ce sont des prix rémunérateurs", analyse-t-il.

Récoltes 2016 : en retard et décevante chez Antoine Grosjean

Antoine Grosjean possède 240 hectares de terrain en polyculture et une soixantaine de vaches charolaises. Heureusement pour lui, il est assuré contre les calamités agricoles. Cela devrait lui permettre de s'en sortir, en tout cas cette année.