Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Des travaux en urgence pour éviter un effondrement au Partage des eaux

mardi 3 octobre 2017 à 10:34 Par Aurélie Lagain et Jean-Michel Le Ray, France Bleu Vaucluse

Les engins de chantiers sont arrivés lundi à L'Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse), pour débuter des travaux d'urgence et éviter l'effondrement d'un des seuils.

Partage des eaux
Partage des eaux - Yodie / CC

Avenue du Partage des Eaux, L'Isle-sur-la-Sorgue, France

Depuis ce lundi, des travaux sont menés en urgence au Partage des eaux à L'Isle-sur-la-Sorgue.

C'est là que la Sorgue issue de la résurgence se divise en deux parties pour alimenter les réseaux des Sorgues, d'une part vers l'Isle / Entraigues et d'autre part vers Velleron. La séparation a été effectuée en 1852. Un peu plus de la moitié du cours d'eau part vers Entraigues et le reste vers Velleron avec deux seuils de franchissement de part et d'autre.

Le syndicat mixte du bassin des Sorgues vient de s'apercevoir qu'un des seuils qui divisent ce partage s'était considérablement creusé au risque de s'effondrer a tout moment.

Il y a un affouillement sous le seuil situé en face des deux restaurants, une cavité qui s'est formée par érosion sous la berge et une partie de la route. Son effondrement serait catastrophique.

"La partie du seuil contre le quai repose sur du vide, il n'y a plus rien dessous qui la tient. Il est très urgent de remplir ce vide." - Sylvain Jandelle, technicien du bassin mixte du bassin des Sorgues.

En cas d'écroulement, c'est un déversement de la Sorgue qui partirait peut-être en quasi totalité vers Velleron, asséchant l'autre réseau.

La période est idéale pour ces gros travaux : l'étiage est très bas après un été très sec. Il faut d'abord coffrer une partie de l'ouvrage avant que les cavités creusées ne soient comblées par injection de béton : une opération qui doit être terminée dans deux semaines.