Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Des vautours du Pays basque pour les forêts de Bulgarie

vendredi 24 novembre 2017 à 18:08 Par Paul Nicolaï, France Bleu Pays Basque

20 jeunes vautours ont quitté le centre de soins Hegalaldia à Ustaritz pour les gorges de Kresna en Bulgarie. Ce projet mené avec l'association " green Balkans" a pour objectif de repeupler les forêts Bulgares. C'est par camion que les rapaces nécrophages ont quitté le Pays basque ce vendredi.

Les vautours fauves du centre de soins Hegalaldia à Ustaritz
Les vautours fauves du centre de soins Hegalaldia à Ustaritz © Radio France - Paul Nicolai

Pays Basque, Pyrénées-Atlantiques, France

Fini le Pays basque, place aux montagnes de Bulgarie. Vingt vautours fauves ont quitté ce vendredi les volières du centre de soins de l'association Hegalaldia qui chaque année accueille près d'une soixantaine de vautours ( fauves, moines, d'Egypte et Gypaète barbu) durant l'été. Direction les gorges de Kresna en Bulgarie. L’opération a pour objectif de repeupler les forêts des Balkans où les oiseaux ont été décimés par la guerre mais aussi les pesticides. Les rapaces nécrophages, âgés d'une petite année, étaient tombés de leur nid lorsqu'ils ont été pris en charge par l'association. Désormais leur taille adulte (2 mètres 50 d'envergure et pas loin de 10 kilos) leur permet d’être transférés.

Transport en camions

Filets en main, les bénévoles du centre de soins ont dans un premier temps immobilisé les vautours retenus dans une immense volière. Les rapaces ont ensuite été délicatement placés dans des cages individuelles, puis dans un camion affrêté par l'association bulgare " Green Balkans ". Jusqu'au début du siècle dernier, les espèces de rapaces nécrophages étaient bien représentées en Bulgarie. Mais l'utilisation intensive de produits pour lutter contre les grands prédateurs carnivores et le manque de nourriture, en raison de l'abandon du pastoralisme, ont eu raison des populations volatiles. C'est pourquoi des opérations de ce type sont organisées afin de réintroduire les rapaces dans les forêts.

Reportage Paul Nicolai