Climat – Environnement

Des vignes ravagées par l’incendie des Corbières dans l'Aude

Par François David, France Bleu Roussillon mardi 6 septembre 2016 à 16:51

© Radio France - François DAVID

Le gigantesque incendie qui a détruit 1 000 hectares dans le secteur de Tuchan (Aude) a provoqué d’importants dégâts dans le vignoble.

Étrange vision que ces vignes momifiées ! Des parcelles entières ont été séchées sur pied par le souffle chaud de l’incendie.

« La plupart des vignes n’ont pas brûlé, elles ont été rôties comme dans un four » constate Sébastien Agelet, un viticulteur bio de Paziols qui a presque entièrement perdu une parcelle d’un hectare de Syrah. « La chaleur devait être intenable ».

Des vignes asséchées par la fournaise - Radio France
Des vignes asséchées par la fournaise © Radio France -

Les feuilles sont devenues tellement cassantes qu’elles se brisent dans la main. Les ceps de vignes vont-ils repartir ? Il faudra attendre le printemps prochain pour le savoir.

Témoignage de Robert, viticulteur

Le recensement des dégâts n’est pas encore terminé sur les communes de Tuchan et Paziols, mais le bilan est lourd. Plusieurs dizaines d’hectares sont perdus.

Le maire de Paziols cite l’exemple d’un jeune viticulteur qui possédait seulement cinq hectares, et qui en a perdu la moitié dans l’incendie.

  - Radio France
© Radio France -

Pour les parcelles qui n’ont pas été touchées, les vendanges vont démarrer dans les prochains jours, avec une incertitude. « Le raisin est un récepteur d’arômes », explique Sébastien. « Dans certains vins, on peut sentir la garrigue, les herbes qui entourent les vignes. Là, elles ont été exposées à des fumées épaisses pendant plusieurs heures. Je crains que les baies aient pris un gout de fumé ».

Le bon coté des choses, c’est que les vignes ont joué un rôle de pare-feu. Elles ont contribué à protéger les villages de Paziols et Tuchan, face à l’avancée d’un mur de flammes.

  - Radio France
© Radio France -

Partager sur :