Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Deux campings de la Dune du Pilat priés de réduire leur nombre de mobil-homes

mercredi 29 août 2018 à 4:29 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

L'Etat vient de mettre en demeure deux campings de la Dune de se mettre en conformité avec le code de l'environnement. Ils devront se débarrasser de plus de la moitié de leurs mobil-homes. En cause : l'impact visuel des installations sur le site classé de la Dune.

Le camping des Flots Bleus doit se débarrasser de 50 mobils-homes selon l'Etat
Le camping des Flots Bleus doit se débarrasser de 50 mobils-homes selon l'Etat © Radio France - christophe delis

La Teste-de-Buch, France

Le camping de la Dune, plus connu sous le nom des Flots Bleus, ainsi que son voisin, le Pyla Camping, ont 12 mois pour se débarrasser de plus de la moitié de leurs bungalows. En cause : la proximité des installations avec le site classé de la plus grande dune d'Europe. Dans son arrêté pris le 10 août dernier la préfecture de la Gironde évoque un impact visuel contraire aux exigences du site naturel et une mise en conformité attendue depuis plusieurs années.

Le 31 juillet dernier les inspecteurs de la préfecture ont effectué un contrôle au camping de la Dune. Ils ont compté 85 mobil-homes, soit 50 de plus qu'en 1994 date à laquelle la Dune a été classée site naturel. Même chose à côté, au Pyla Camping, propriété du footballeur Mathieu Valbuena et de l’ancien rugbyman Stéphane Carella . Là, les inspecteurs ont noté la présence de 112 mobil-homes contre 35 autorisés sur le papier. 

Il va falloir faire du vide explique la préfecture 

Les deux campings ont désormais 12 mois pour se conformer à l'arrêté et conserver uniquement 35 mobil-homes chacun. Depuis 2013 plusieurs réunions de concertation ont été organisées. Les patrons des campings s'étaient engagés à barder de bois leurs installations afin de réduire l'impact visuel pour les touristes qui visitent la Dune. Visiblement ils n'ont pas pas tenu leurs engagements. 

La Préfecture sonne donc la fin des vacances mais l'affaire des campings de la Dune est loin d'être terminée. Un recours a été déposé devant le tribunal administratif de Bordeaux.

Vital Baude, conseiller régional écologiste et membre du syndicat mixte de la Dune