Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Deuxième été le plus chaud jamais enregistré en Loire-Atlantique et en Vendée

vendredi 31 août 2018 à 4:15 Par Paul Sertillanges, France Bleu Loire Océan

Le record de la canicule de 2003 n'est pas battu, mais l'été 2018 se classe tout de même en deuxième position. Dans les deux départements, l'ensoleillement a atteint des sommets en juillet. En revanche, en juin, ce sont les précipitations qui ont été remarquables.

Les mois de juillet et août ont été particulièrement chauds en Loire-Atlantique et en Vendée.
Les mois de juillet et août ont été particulièrement chauds en Loire-Atlantique et en Vendée. © Maxppp - Marie-Edwige Hebrard

L'été 2018 a connu une chaleur historique dans notre région. À la Roche-sur-Yon, en Vendée, on a enregistré une température moyenne supérieure de 2,2 °C aux normales de saison. Dans le pays nantais, l'excédent n'est "que" de 1,8 °C.

L'ensoleillement a battu des records dans les deux départements en juillet : 296 heures, soit +38% en Loire Atlantique et +28% en Vendée par rapport à une année normale.

Record de pluie en juin

Si les mois de juillet et août ont été brûlants, le mois de juin a en revanche été humide. Un record a même été battu en Loire-Atlantique : 160mm au mètre carré sont tombés, soit près de quatre fois la normale, qui est de 43mm. 

Il avait aussi fortement plu le 1er juillet à Nantes : 60mm lors de cette seule et même journée.

"On était un cran en-dessous de la canicule de 2003", Cyril Duchesne, prévisionniste à la chaîne météo.