Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Nouvelle vague de crue dans l'Eure et la Seine-Maritime

dimanche 28 janvier 2018 à 18:23 Par Victoria Koussa, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Dans plusieurs secteurs de la région, la crue risque d'atteindre le niveau de la Seine lors de la dernière crue en juin 2016 et même celle de 2001. France Bleu Normandie fait le point sur cette nouvelle semaine de montée des eaux.

Le jardin inondé d'un habitant de Vernon samedi.
Le jardin inondé d'un habitant de Vernon samedi. © Radio France - Victoria Koussa

Seine-Maritime, France

La Seine va continuer de déborder. Dans les zones les plus sensibles depuis le début de l'épisode de crue, comme à Vernon ou à Poses, la crue du fleuve continue encore cette semaine jusqu'à même atteindre le niveau de celle de 2001. La situation s'améliore dans certaines communes de l'Eure qui retrouvent l'eau potable. 

Des zones encore sensibles cette semaine

Les Boucles de Seine

Les Boucles de Seine restent en orange. Pour nous, cela concerne Vernon, dans l'Eure, où la crue sera forte cette semaine.  Elle va même dépasser celle de juin 2016 et elle est similaire à celle de 2001 où l'eau a atteint 5 mètres 77. C'est à peu près le niveau attendu cette semaine avec 5 mètres 7 lundi midi, puis dix centimètres de plus en milieu de semaine.  

La Seine aval

D'autres secteurs sont aussi touchés par la crue, notamment la Seine aval qui reste en vigilance jaune de Poses à la boucle d'Elbeuf où il risque d'y avoir des débordements lors des prochaines mer. D'ailleurs à Poses où se trouve le barrage, l'eau risque de bientôt dépasser le pic d'il y a un an et demi.  

 Sur le tronçon Seine aval, la crue hivernale reste modérée.

Eure moyenne et aval, Iton aval

Une lente décrue est en cours sur le tronçon. C'est une crue hivernale classique.  La hauteur maximale de la Seine a été observée à la station de Cailly-sur-Eure (1,67 m) mercredi dernier. A Louviers, elle l'était jeudi (1,11 m).

Une décrue lente et généralisée est en cours sur l'ensemble des stations du tronçon. Le pic de crue a été constaté à la station de la Bonneville-sur-Iton au cours de la journée du jeudi : 0,46 m. A Normanville, il a été observé mercredi à 17h : 1,06 m. 

Les coefficients de marée augmentent jusqu'à vendredi. La météo est plutôt favorable (surcote marine,vent, pression) lundi et mardi nous dit le site vigicrue.

Le retour progressif de l'eau potable

La préfecture de l'Eure lève la restriction d'eau sur les communes d'Illeville, Flancourt-Crescy-en-Roumois, Touville, Thenouville, Ecaquelon, Berville-en-Roumois (partie nord). Les résultats d'analyse des derniers prélèvements sur l'eau montrent une eau conforme aux normes de potabilité. L'eau est donc à nouveau potable pour tous les habitants concernés. 

Néanmoins, il reste encore les communes autour d'Auffay et Totes en Seine-Maritime, quinze en tout, toujours privées d'eau potable d'après l'Agence régionale de santé. 

Restez vigilant

Même si dans l'Eure et la Seine-Maritime, la tendance est à la décrue dans certaines zones, d'autres restent concernées par la crue. Quelques recommandations de la préfecture de l'Eure pour cette nouvelle semaine de montée des eaux :