Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Doit-on craindre de grosses inondations en Côte-d'Or ?

jeudi 4 janvier 2018 à 16:11 Par Justine Dincher, France Bleu Bourgogne

Les eaux montent ces derniers jours dans la région, après la passage de la tempête Eleanor. Doit-on redouter de fortes inondations ? Quels secteurs sont sous surveillance ? Réponses du bureau de la défense et de la sécurité à la préfecture de la Côte-d'Or.

Le Serein sort de son lit dans le Morvan, à la Motte Ternant (Côte-d'Or).
Le Serein sort de son lit dans le Morvan, à la Motte Ternant (Côte-d'Or). © Radio France - Lila Lefebvre

Dijon, France

Dans le Morvan, le Serein déborde. Et ce n'est pas le seul cours d'eau à sortir de son lit. L'importante quantité de pluie tombée ces derniers jours font craindre des inondations. Plusieurs routes ont été barrées ce jeudi 4 décembre (cliquez ici pour accéder à la liste actualisée). En Côte-d'Or, l'Ouche, la Saône et l'Ognon sont en vigilance jaune, d'après le dispositif vigicrues. C'est le deuxième niveau d'alerte sur quatre. "Il n'y a pas de situations critiques pour le moment", explique Chantal Armani, cheffe du bureau de la défense et de la sécurité à la préfecture de la Côte-d'Or. 

• Est-ce qu'on risque des inondations dans les prochaines heures ?

Chantal Armani, cheffe du bureau de la défense et de la sécurité à la préfecture de la Côte-d'Or : "pour l'instant, c'est une situation 'classique' en Côte-d'Or, à cette période de l'année. Les cumuls de pluie que nous avons pu essuyer ces dernières 48 heures peuvent laisser penser que les cours d'eau vont gonfler. Ceux qui sont surveillés atteignent des seuils qui nécessitent une vigilance particulière. _Nous sommes très vigilants_."

• Quels cours d'eau sont surveillés ?

"Dans le département, il y a trois principaux cours d'eau qui sont surveillés par les services de prévision des crues (dispositif national vigicrues) : l'Ouche, la Saône et l'Ognon. Tous les autres cours d'eau que l'on connait bien en Côte-d'Or, tels que l'Armançon, la Vingeanne, la Tille, la Norges et bien d'autres, sont également sous surveillance dans nos services. Nous disposons d'outils, les résultats peuvent être analysés par les services de la direction départementale des territoires (DDT)."

Bulletin vigicrues du 4 janvier 2017 (capture d'écran). - Aucun(e)
Bulletin vigicrues du 4 janvier 2017 (capture d'écran). - www.vigicrues.gouv.fr

• Comment surveille-t'on les cours d'eau ?

"Il y a des stations qui sont placées aux endroits les plus intéressants de ces cours d'eau, pour surveiller leur débit et leur hauteur."

• Est-ce que c'est une activité exceptionnelle ?

"En termes de nombre d'agents d'astreinte à la préfecture, _c'est toujours un épisode qui nécessite une analyse régulière en cours de journée_. Nous disposons d'un outil qui est une télé-alerte. Il permet, en cas de passage à des niveaux critiques, de prévenir les élus pour que le message soit passé à leurs concitoyens."

PARCOUREZ la liste des routes inondées en Côte-d'Or jeudi 4 janvier

Dans le département de la Saône-et-Loire, l'Arroux et la Bourbince ont été placés en vigilance orange (troisième niveau sur quatre) jeudi 4 décembre, en raison du risque important d'inondations.