Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Donnez votre avis | La lutte contre le réchauffement climatique doit-elle rester une priorité ?

-
Par , France Bleu Bourgogne
Dijon, France

La conférence de Paris qui débute ce lundi 30 novembre va tenter de mettre 195 pays sur la même voie. Il faut d'ici 2020 limiter le réchauffement de la planète à 2 degrés. Pour y parvenir, il va falloir prendre des mesures drastiques comme réduire de 40 à 70 % les gaz à effet de serre.

Pour limiter la hausse à 2° il faudra faire plus d'efforts d'ici 2020
Pour limiter la hausse à 2° il faudra faire plus d'efforts d'ici 2020 © Maxppp

En 2009 à Copenhague, les Etats se sont accordés pour limiter la hausse de la températures à +2° C par rapport aux niveaux pré-industriels, ce qui impose de limiter  de manière drastique les émissions de gaz à effet de serre (GES). Pour y parvenir, les désaccords sont profonds. Faut-il réduire de 40 à 70 % les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050 comme le préconise les scientifiques ? ou faut-il limiter au maximum les énergies fossiles ? selon les pays, les avis divergent.

Une révision à la hausse des engagements

Un pays comme l'Inde a déjà fait savoir qu'il refusait de s'engager sur une réduction dans l'absolu de ses gaz à effet de serre. Au contraire, le pays annonce qu'il va doubler sa production de charbon d'ici 2020. Ce qui est sur, c'est que si on ne réduit pas les gaz à effet de serre, la température sur Terre augmentera d'ici la fin du siècle de 4°. Ceci aura pour conséquences une accélération de la fonte des glaces et donc une élévation du niveau des mers. Des zones habitées par 280 millions de personnes seraient submergées selon des climatologues américains. 

La lutte contre le réchauffement climatique doit-elle rester une priorité ? c'est la question du jour. Témoignez sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter et ce mardi à partir de 7 heures au 03 80 42 15 15

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

A 7h54, l'invité France Bleu Bourgogne est Yves Richard, responsable du centre de recherche en climatologie à l'université de Bourgogne

  • Gaz
Choix de la station

À venir dansDanssecondess