Climat – Environnement

Pollution : les particules fines stagnent dans le ciel de la Dordogne depuis une semaine

Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord mardi 24 janvier 2017 à 16:37

Les particules fines proviennent notamment des gaz d'échappement
Les particules fines proviennent notamment des gaz d'échappement © Maxppp - Maxppp

Ce mardi, la préfecture a de nouveau déclenché le niveau d'information et de recommandation pour la pollution de l'air. A cause du manque de vent et des températures très froides, les particules produites par les transports et le chauffage n'arrivent pas à s'évacuer.

Depuis pratiquement une semaine, la Dordogne subit une pollution aux particules fines. Dés la semaine dernière, la préfecture de la Dordogne avait activé le premier niveau du dispositif d'informations et de recommandations pour la pollution de l'air. Ce dispositif a été reconduit hier et aujourd'hui mardi. Selon Atmo-Nouvelle-Aquitaine qui mesure la qualité de l'air dans la région, "les niveaux de particules (PM10) sont toujours soutenus, en raison, notamment, de conditions météorologiques favorables à leur accumulation". L'absence de vent favorise notamment la stagnation des particules produites notamment par les transports et le chauffage. Les températures encore très négatives en Dordogne la nuit, poussent également les ménages à monter le chauffage.

Il est conseillé de réduire la vitesse de 20 km heure

La préfecture réitère donc ses recommandations en matière sanitaire. Les personnes fragiles, personnes âgées, malades atteints de pathologies cardiaques ou insuffisants respiratoires et femmes en ceinte, doivent limiter leurs déplacements et leurs activités physiques. Il est également conseillé aux automobilistes de réduire leur vitesse de 20 km heure.

Du mieux pour demain mercredi

Selon Atmo, la situation devrait s'éméliorer demain mercredi " notamment sur le nord de la région à la faveur de conditions météorologiques plus favorables" . En attendant, comme le conseille Atmo-Nouvelle-Aquitaine "en cas de symptômes ou d’inquiétude, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin."