Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Dordogne : Des orages et de la grêle à cinq jours des vendanges

lundi 27 août 2018 à 17:22 - Mis à jour le mardi 28 août 2018 à 6:30 Par Hugo Checinski, France Bleu Périgord

Des pluies violentes et de la grêle devraient tomber sur la Dordogne dans la nuit de mardi à mercredi selon Météo France. Des orages qui arrivent au plus mauvais moment pour les viticulteurs qui devaient commencer leurs vendanges dans 5 jours.

Un orage devrait frapper la Dordogne dans la nuit de mardi à mercredi
Un orage devrait frapper la Dordogne dans la nuit de mardi à mercredi © Maxppp - Marlene Awaad

Dordogne, France

Des températures caniculaires devraient être atteintes dans la journée de mardidans le Périgord : entre 33 et 35 degrés ! Des températures bien supérieures au normales de saison. Cette masse d'air chaude devrait rencontrer de l'air froid en altitude et créer les conditions des fameux orages du mois d'août. 

Météo France a placé la Dordogne en vigilance orange à partir de 17h ce mardi soir. 

La perturbation devrait arriver par le Périgord pourpre mardi soir vers 21h et balayer tout le département du sud-ouest au nord-est pendant la nuit. Selon Valérie Mourot, prévisionniste à Météo France, les vents devraient "pulvériser la barre des 80 km/h et il pourrait pleuvoir en une heure 10 litres par mètre carré."

Chaque orage devient un danger" - Bernard Banizette, maître de chais

Une catastrophe pour les viticulteurs du coin. Bernard Banizette est maître de chais sur le domaine du Château Puy Servain, pas très loin de Sainte Foy La Grande. A cinq jours des vendanges, la grêle serait dramatique pour ses vignes : "On risque de perdre la récolte. La grêle va apporter plein de champignons et les grappes vont pourrir. Si près des vendanges, ce serait incontrôlable puisqu'on ne peut plus traiter les raisins." Pour les exploitations qui travaillent en flux tendu, l'avenir de l'entreprise se joue à chaque récolte. "Chaque orage devient un danger, déplore Bernard Banizette. _Nous n'avons pas de stock, donc perdre une récolte mettrait l'entreprise en péril._

Un danger très difficile à anticiper. Des canons anti-grêle ont été installés par les syndicats un peu partout dans le département mais, même si elle est efficace, cette technique n'est pas infaillible. Bilan mercredi matin...