Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Grand-Périgueux : des riverains tordent le nez devant les poubelles semi enterrées

mardi 7 août 2018 à 16:04 Par Valérie Dejean, France Bleu Périgord

Depuis l'installation des poubelles semi-enterrées dans le Grand Périgueux, les riverains s'émeuvent de l'usage qui en est fait. Entre les odeurs qui s'échappent, et les sacs qui s'accumulent autour des bornes, l'expérience ne semble pas probante.

Les poubelles semi-enterrées débordent dans le Grand Périgueux
Les poubelles semi-enterrées débordent dans le Grand Périgueux - Y.G

Périgueux, Dordogne, France

Au fond du jardin de Yohann Grangier à Champcevinel, il n'y a pas une cabane mais trois gros containers qui ont poussé là en quelques semaines. Ce sont des bornes semi enterrées, des poubelles installées par le Grand Périgueux qui débordent sur le bord de la route, tout près de la clôture de sa propriété. Il s'est donc fendu d'un billet d'humeur sur son blog. Et sa colère a trouvé de nombreux échos. "Ça a permis de libérer la parole. Il y a eu beaucoup d'autres témoignages, à Champcevinel ou à Coursac par exemple". 

Les poubelles débordent à Champcevinel - Radio France
Les poubelles débordent à Champcevinel © Radio France - Valérie Déjean

Le pâtissier dénonce une installation précipitée, sans communication préalable, des containers peut-être sous dimensionnés mais aussi, des comportements bien peu citoyens des usagers. Pour Yohann Grangier, "la poubelle jaune qui est devant chez moi, je l'ai ouverte pour voir pourquoi elle débordait. Elle était encombrée parce que, une personne qui a sans doute ré équipée toute sa maison avec du matériel hi fi. Elle n'a rien trouvé de mieux que de forcer les cartons à l'intérieur, plus le polystyrène, qui n'est pas recyclable avec les cartons. Les cartons n'ont rien à faire non plus là dedans. Il a donc obstrué le container, les gens qui sont arrivés derrière ne pouvaient plus mettre les sacs et ils ont tout laissé ici. Malheureusement ici, c'est mon jardin." 

Il faut trois mois pour que tout rentre dans l'ordre

Sollicité, Pascal Protano, le vice président en charge de la gestion des déchets au Grand Périgueux, demande aux usagers et aux riverains de faire preuve de patience : "On en est à l'installation des bornes enterrées. Toutes ne sont pas en place donc forcément, il y a des points qui sont surchargés pour le moment. Je reconnais quelques difficultés. Il faut rappeler aux usagers qu'ils peuvent très bien déposer leurs sacs à n'importe quel endroit. Si une borne est pleine, ils peuvent les poser à une autre borne. Quand toutes les bornes seront installées, ce sera une collecte sacs jaunes et noirs une fois par semaine. Actuellement, on passe déjà deux voire trois fois par semaine, voire même à la demande . On essaie de faire en sorte que les bornes ne dégueulent pas. Mais on ne peut pas maîtriser encore, la fréquence des usagers. On a ce problème partout où le système est installé. Généralement, il faut compter trois mois pour que tout soit réglé."

A bon entendeur ! Aux  riverains de se montrer patients, et aux usagers de faire preuve d'un peu de civisme pour que tout rentre dans l'ordre le plus vite possible.