Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Tempête en Dordogne : 50.000 foyers toujours privés d'électricité 24h après les orages

jeudi 5 juillet 2018 à 6:07 - Mis à jour le jeudi 5 juillet 2018 à 18:55 Par Antoine Balandra et Oanna Favennec, France Bleu Périgord et France Bleu

Après les orages de ce mercredi soir, des dizaines de milliers de foyers sont toujours privés d'électricité en Dordogne. Les dégâts sont très importants. Plus de 130 communes ont été touchées. Le point ici, ce jeudi, en fin de journée.

Des arbres couchés sur des voitures sur les allées Tourny à Périgueux
Des arbres couchés sur des voitures sur les allées Tourny à Périgueux © Radio France - Harry Sagot

Périgueux, France

Ce jeudi en fin de journée, 50.000 foyers étaient toujours privés d'électricité en Dordogne. 400 agents d'Enedis sont mobilisés, les Périgourdins ont été rejoints par leurs collègues de Pau, des Pays de la Loire, de Bretagne... Il y a 115 chantiers en cours et 300 encore à venir. La "task force" créée après la tempête de 1999 utilise deux hélicoptères pour repérer les dégâts et accéder aux lieux d'intervention. Ce jeudi après-midi, les agents ont même utilisé un drone à Sceau-St-Angel.

Du côté des téléphones, 65 antennes étaient toujours hors service en début de soirée. 31.000 clients Orange étaient privés de fixe et d'internet.

Deux personnes légèrement blessées

415 interventions des pompiers avaient été recensées vers 23h mercredi soir, plus de 130 ce jeudi matin vers 6h. A midi, il restait une cinquantaine d'opérations des pompiers. La préfecture recommande de n'appeler les pompiers qu'en cas d'urgence absolue.

D'après la préfète de Dordogne, interrogée par France Bleu Périgord, deux personnes ont été légèrement blessés dans ces intempéries. L'une d'entre elles a été électrocutée. Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc a précisé qu'il fallait rester vigilant, lors des activités de plein air, notamment car les arbres sont fragilisés, et qu'il y a toujours des fils électriques à terre. La préfète de la Dordogne a annoncé qu'il n'y aurait pas d'arrêté de catastrophe naturelle.

Du mieux côté transports

Seules deux routes départementales restent coupées : 

  • la Départementale 67 entre St-Paul-la-Roche et Chalais : une ligne électrique tombée empêche les agents du département de tronçonner un arbre
  • et la Départelmentale 45 entre Aubas et Montignac : il reste des arbres à dégager. 

La "voie verte" du côté de Trélissac est interdite aux piétons et aux vélos de L'Arsault à Charrieras jusqu'à fin juillet.

Après une interruption, le trafic SNCF a repris normalement ce jeudi après-midi entre Périgueux et Bordeaux, Bergerac et Bordeaux, mais pas entre Périgueux et Limoges (des bus sont mis en place). 

La fan zone de Boulazac fermée pour France-Uruguay

Certains événements sont annulés ou modifiés : la fan zone de Boulazac n'ouvrira pas ce vendredi pour permettre de regarder le match de l'équipe de France contre l'Uruguay. En revanche, celle de Périgueux sera accessible. La Truffe de Périgueux se replie ce jeudi après-midi au centre de communication Cours St-George (début du concert à 20h30). Le musée Vesunna, dont une partie du toit est tombé, restera fermé encore ce vendredi. La traditionnelle soirée "pâtes aux truffes" de Sorges est annulée (il y a eu trop de dégâts dans le champ). L'Aquacap devrait rouvrir ce vendredi après une journée sans baignade.

Il y a eu de gros dégâts sur Périgueux, ou encore le secteur de Sorges, Ligueux. Autour de Périgueux justement, la régie du théâtre du Palace a été inondée. Le magasin Marbot de Périgueux n'a pas rouvert ce jeudi matin. Le faux-plafond s'est effondré.

Le faux plafond de l'hôpital de Périgueux est tombé  - Aucun(e)
Le faux plafond de l'hôpital de Périgueux est tombé - Emi Lie - auditrice France Bleu Périgord

Le magasin H&M de Trélissac a lui a été évacué pendant l'orage.  A l'inverse les clients du Leclerc de la Feuilleraie ont été confinés car des tôles ont été arrachées du toit. Très impressionnant aussi, le toit de l'hôtel Mercure qui a été partiellement arraché et qui est tombé en plein milieu de la place Francheville. 

Enfin il y a aussi pas mal de dégâts à Coulounieix-Chamiers avec par exemple le centre social dont le toit a en partie été arraché.

Encore quatre routes coupées ce jeudi matin en Dordogne. Ici les opérations de déblaiement à Montrem - Aucun(e)
Encore quatre routes coupées ce jeudi matin en Dordogne. Ici les opérations de déblaiement à Montrem - Photo : Diane, auditrice France Bleu