Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Un orage de grêle empêche 500 randonneurs de sortir de la forêt dans le nord de la Dordogne

dimanche 10 juin 2018 à 15:12 Par Manon Derdevet, France Bleu Périgord et France Bleu

A Saint-Barthélemy-de-Bussière, dans la soirée de ce samedi 9 juin, avait lieu la traditionnelle randonnée nocturne dans la forêt qui borde le village. Mais l'orage de grêle a surpris les 500 participants.

L'orage de grêle a surpris les randonneurs dans le nord de la Dordogne
L'orage de grêle a surpris les randonneurs dans le nord de la Dordogne © Radio France - Manon Derdevet

Dordogne, France

L'orage de grêle de ce samedi 9 juin ne pouvait pas moins bien tomber à Saint-Barthélemy-de-Bussière. Alors que le village organisait sa traditionnelle randonnée nocturne, pour la 15 ème fois consécutive, un violent orage de grêle a surpris les 500 participants, dont plusieurs enfants, qui se sont retrouvés bloqués en pleine forêt. 

La balade de sept kilomètres a débuté un peu après 19h30. "Nous avons pris connaissance de l'alerte orange aux orages juste au moment où débutait la randonnée. L'orage devait débuter en fin de soirée donc nous avons décidé de ne pas annuler l'événement" explique, Marylène Moreau la présidente de l'association "Amicale pour les loupiots de Saint Barthélemy de Bussière" qui organise la randonnée. 

Les randonneurs évacués par des bénévoles

Mais après un peu plus d'une heure de marche, l'orage de grêle a commencé à éclater et les promeneurs se sont retrouvés piégés dans la forêt. "Il faut être extrêmement vigilant dans ce genre de situation. C'est pourquoi nous avons immédiatement demandé aux bénévoles d'évacuer les randonneurs et de venir les chercher en voiture" raconte l'organisatrice. 

Les randonneurs ont donc été rapatriés dans la salle des fêtes de Saint-Barthélemy-de-Bussière où ils ont pu profiter du traditionnel repas de la randonnée. 

D'importants dégâts dans la commune

Le petit village de 200 habitants a également été fortement touché par l'orage de grêle. Les grêlons de la taille d'une mandarine ont complètement ravagé les jardins mais également fait tomber les feuilles des arbres qui jonchent le sol. 

"Mon jardin est ruiné" explique Marylène Moreau. Effectivement il ne reste plus une fraise, une pomme de terre ou une grappe de raisin de son grand jardin. "La grêle a haché toutes mes plantes" poursuit la Périgourdine.

Les pieds de tomates du jardin de Marylène ont été ravagés par la pluie - Radio France
Les pieds de tomates du jardin de Marylène ont été ravagés par la pluie © Radio France - Marylène Moreau
Il ne reste plus rien du potager de Marylène à Saint-Barthélemy-de-Bussière - Radio France
Il ne reste plus rien du potager de Marylène à Saint-Barthélemy-de-Bussière © Radio France - Manon Derdevet
Plusieurs voitures ont été endommagées à cause de la grêle  - Radio France
Plusieurs voitures ont été endommagées à cause de la grêle © Radio France - Manon Derdevet

Selon les habitants du village, c'est l'orage le plus violent qui a eu lieu depuis au moins une trentaine d'années.