Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Dordogne : les cigognes ont commencé leur migration

lundi 6 août 2018 à 14:20 Par Hugo Checinski, France Bleu Périgord et France Bleu

Des groupes de cigognes ont été aperçus ces derniers jours en Dordogne. En pleine période de migration, elles rejoignent petit à petit l’Afrique Subsaharienne pour y passer l'hiver.

Des cigognes en migration ont été aperçues hier soir en Dordogne
Des cigognes en migration ont été aperçues hier soir en Dordogne © Radio France - Hugo Flotat-Talon

Dordogne, France

Direction le Sud ! C'est parti, les cigognes ont entamé leur migration vers l’Afrique Subsaharienne. Petit groupe par petit groupe, elles partent de l’Europe du nord en faisant des pauses toutes les nuits pour reprendre leurs forces.  "Elles étaient partout sur les toits et les antennes des maisons. _Je n'en avais jamais vu autant ensemble, c'était très impressionnant et vraiment magnifique_", raconte Colette, habitante de Saint-Saud-Lacoussière, un village pas très loin de Nontron. Plus que la chaleur ou le froid, ces oiseaux suivent surtout leur principale source d'alimentation : les batraciens et autres petits poissons. 

Il arrive que des jeunes ou des individus plus faibles ne terminent pas le trajet" - Yohan Charbonnier, LPO

La Dordogne est un des couloirs de migration de ces oiseaux dont l'envergure peut atteindre 2,15 mètres. Portées par les vents chaud, elle les utilisent pour prendre de l'altitude et ensuite redescendre doucement, tout en avançant. Cette méthode leur évite de battre des ailes et de pouvoir voler le plus longtemps possible sans se fatiguer. "_Mais il arrive que des jeunes ou des individus plus faibles ne terminent pas le traje_t", explique Yohan Charbonnier, chercheur à la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). 

Des Périgourdins à leur rescousse

Alors que faire quand on trouve une cigogne mal en point ? C'est ce qui est arrivé à Sandrine et son fils Robin. Dimanche, après avoir vu un autre groupe de cigogne se poser à Saint-Saud-Lacoussière, ils ont recueilli l'une d'elles tombée au bas d'un poteau électrique. Mal en point, elle semblait assommée. "Alors on l'a récupérée, on lui a donné à boire et on s'est occupée d'elle. Elle a passé la nuit couchée. Ce lundi matin, elle avait réussi à se relever mais elle avait toujours l'air hagard." 

Sandrine et ses enfants ont pris soin de cette cigogne qui s'était faite électrocuter. - Aucun(e)
Sandrine et ses enfants ont pris soin de cette cigogne qui s'était faite électrocuter. - S.L.

"Ça arrive régulièrement que les cigognes se fasse électrocuter, déplore Yohan Charbonnier_. Nous sommes en relation directe avec Engie pour leur signaler les zones à fort passage. Ça leur permet d'adapter leur réseau en fonction."  Et de prévenir : " Si vous voyez des individus mal en point, surtout n'intervenez pas et contactez directement la LPO_. Notre équipe de vétérinaire vous donnera alors la marche à suivre." D'autant plus que la cigogne est une espèce protégée : il est interdit par la loi de la ramener chez soi sans avoir un agrément de soigneur spécialisé. Pour contacter la LPO Dordogne, cliquez ici.