Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Contournement de Beynac

PHOTOS - Dordogne : les travaux du contournement routier de Beynac avancent

-
Par , France Bleu Périgord

Les travaux de la déviation de Beynac ont démarré il y a quelques mois. Et les deux ponts qui franchissent la Dordogne commencent à sortir de terre, tout comme le pont-rail des Milandes.

Un pont est en train d'être construit pour la route et la voie verte, à côté du pont de Fayrac, à Vézac.
Un pont est en train d'être construit pour la route et la voie verte, à côté du pont de Fayrac, à Vézac. © Radio France - Emeline Ferry

Après un début de visite mouvementé, perturbé par des opposants au projet, Germinal Peiro a présenté l'avancée du chantier de la déviation de Beynac, ce mardi 16 octobre. Le contournement routier de 3,2 kilomètres devrait être mis en service en juillet 2020. Il permettra de réduire le nombre de véhicules qui traversent le village de Beynac, souvent encombré (6.000 véhicules par jour dont 300 camions et des pics à 10.000 véhicules en été).

Ce projet, qui coûte 32 millions d'euros au département, est très contesté par de fervents opposants, mais cela n'a pas empêché les travaux de démarrer. Après une phase préparatoire commencée en février, ils ont été véritablement lancés en septembre. 70 ouvriers y travaillent en permanence.

Le projet de contournement de Beynac
Le projet de contournement de Beynac © Radio France - Radio France

Deux ponts qui se fondent dans le paysage

Germinal Peiro, le président du département, le répète : l'objectif est que le projet se fonde dans le paysage. Pour cela, la route et la voie verte vont être construites le long de la voie ferrée. Deux édifices sont également en train d'être construits : le pont du Pech, à Saint-Vincent-de-Cosse, et le pont de Fayrac, à Vézac. 

Ils ont été pensés pour s'intégrer dans le paysage de la vallée de la Dordogne. "Ce sont des ponts assez effilés, en acier qui a une patine ressemblant un peu à la rouille", explique Olivier Bruant, maître d'oeuvre sur le projet. "Les piliers sont en forme de Y, avec une grande branche qui soutiendra la route, et une branche qui soutiendra la voie verte".

Ces deux ponts seront parfaitement alignés avec les ponts SNCF déjà existants, pour que la voie ferrée franchisse la rivière. Ils seront à la même hauteur. C'est une façon de les intégrer pleinement dans le paysage. "Il y a une vraie transparence. Quand on sera sur la Dordogne, on devinera les ouvrages, mais on aura une continuité dans les portées des deux ponts", ajoute-t-il.

Les deux parties des piliers porteront la voie verte et la route.
Les deux parties des piliers porteront la voie verte et la route. © Radio France - Emeline Ferry

Autre grosse partie des travaux : le pont-rail des Milandes. Il permettra à la route de passer sous la voie ferrée. Le pont est actuellement fabriqué en usine. Les pièces seront ensuite assemblées et le pont sera "lancé" pour être mis en place, les 8 et 9 mai prochain. 

Ici sera construit le pont-rail des Milandes. La route passera sous la voie ferrée.
Ici sera construit le pont-rail des Milandes. La route passera sous la voie ferrée. © Radio France - Emeline Ferry

Le président du département promet également de re-végétaliser la zone autour du chantier. "Dans un an et demi, personne ne verra que c'est une route neuve, car nous allons ensemencer et planter 27.000 arbres et végétaux à mesure que les travaux avancent pour que tout puisse se fondre dans le paysage", assure-t-il.

Germinal Peiro en visite sur le chantier du contournement de Beynac.
Germinal Peiro en visite sur le chantier du contournement de Beynac. © Radio France - Emeline Ferry
Choix de la station

À venir dansDanssecondess