Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Climat – Environnement

Dordogne : méfiez-vous des chenilles processionnaires !

dimanche 19 mars 2017 à 17:30 Par France Bleu Périgord, France Bleu Périgord

C'est leur saison. Les chenilles processionnaires descendent des arbres depuis quelques semaines déjà. L'insecte est particulièrement urticant et peut faire de gros dégâts chez les animaux et les humains.

Les chenilles processionnaires du pin facilement identifiables grâce à leur déplacement particulier.
Les chenilles processionnaires du pin facilement identifiables grâce à leur déplacement particulier. © Radio France - Valérie Menut

Elles ne mesurent que quelques centimètres mais possèdent une grande capacité de nuisance. Les chenilles processionnaires sont bien présentes en Dordogne en ce mois de mars. C'est à cette période qu'elles ont l'habitude de descendre des arbres. Vous pouvez aussi les observer sur les routes de Dordogne en traversant les forêts de conifères.

Un poison très urticant

C'est lorsqu'ils sont au sol, "en procession" que ces incectes sont dangereux. La faute à leurs poils invisibles et qui contiennent un poison très urticant pour les humains comme pour les animaux. Stéphane habite sur les hauteurs de Razac-sur-l'Isle. Il y a quelques jours, son bouvier suisse de quatre mois lui a fait une grosse frayeur. "Elle a pris une chenille dans sa gueule et heureusement elle l'a recrachée. Vingt minutes plus tard j'étais chez le vétérinaire et il a pu le sauver." Le chien s'en est sorti avec un petit bout de langue en moins.

Un cocon peut contenir jusqu'à 200 chenilles

Des pesticides très puissants étaient auparavant utilisés pour traiter les chenilles. Ces produits sont désormais interdits. Julian Cornu utilise des pièges biologiques pour stopper leur prolifération. Ce technicien dans une entreprise spécialisée constate année après année que la chenille gagne du terrain."Une cliente a signalé qu'elle avait neuf cocons dans le même arbre. Un cocon peut contenir jusqu'à 200 chenilles. Ça peut créer de gros dégâts dans le jardin", explique-t-il.

Si vous êtes victime de ces chenilles, ne vous grattez surtout pas mais arrosez abondamment votre peau avec de l'eau salée. N'hésitez pas à vous rendre aux urgences si la situation s’aggrave.