Climat – Environnement

Dordogne : un chantier spectaculaire à flanc de falaise

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord jeudi 26 février 2015 à 19:01

Le fort troglodytique de La Roque Gageac en travaux, vue depuis la rive de la Dordogne
Le fort troglodytique de La Roque Gageac en travaux, vue depuis la rive de la Dordogne © Radio France

À La Roque-Gageac, en Périgord noir, tout près de Sarlat, un chantier étonnant a commencé. L'objectif, c'est de dégager près de 750 tonnes de rochers, qui s'étaient effondrés en janvier 2010. À l'époque, c'est une partie du plafond du fort troglodytique qui était tombée, privant les promeneurs d'une belle promenade.

C'est un petit bourg de 430 habitants, classé l'un des plus beaux villages de France et donc très prisé des touristes en été. La Roque-Gageac, à flanc de falaise en Périgord noir au nord de la Dordogne profite de l'hiver pour s'engager dans de grands et vertigineux travaux.

L'échafaudage impressionnant de 25 mètres de haut - Radio France
L'échafaudage impressionnant de 25 mètres de haut © Radio France

Objectif : dégager plus de 750 tonnes de blocs qui s'étaient écroulés du plafond du vieux fort troglodytique médiéval en 2010.

Reportage à La Roque Gageac

Les travaux ont commencé au mois de janvier à plus de 25 mètres de hauteur pour sécuriser le village. Une quinzaine d'ouvriers spécialisés dans les travaux de grande hauteur sont à pied d'oeuvre jusqu'en mai prochain.

"Une partie du plafond de la cavité peut à tout moment s'effondrer." — Bernard Pichenot, le premier adjoint au maire

La première étape, l'évacuation des blocs est terminée. Il a fallu utiliser un treuil capable de monter et descendre plus de deux tonnes de rochers à chaque passage. Reste maintenant à poser des piliers de béton pour sécuriser la voûte. Ensuite, la promenade qui faisait le tour du village en passant sous le fort pourra rouvrir.

Dans le fort, on aperçoit clairement le plafond effondré - Radio France
Dans le fort, on aperçoit clairement le plafond effondré © Radio France

Et la commune serait en train de négocier pour racheter le fort troglodytique et un jour pourquoi pas, l'ouvrir à la promenade. Le chantier coûte en tout cas très cher: 1,6 millions d'euros, financé à 70 % par des fonds européens, mais aussi par des fonds Barnier du ministère de l'environnement. La commune de 430 habitants elle finance tout de même plus de 400.000 euros. 

Vue imprenable sur la Dordogne et le village - Radio France
Vue imprenable sur la Dordogne et le village © Radio France
La vue est impressionnante sur le village - Radio France
La vue est impressionnante sur le village © Radio France