Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Climat – Environnement

Dordogne : une cinquantaine de manifestants marchent pour le climat à Périgueux

dimanche 27 janvier 2019 à 19:39 Par Emeline Ferry, France Bleu Périgord

Une cinquantaine de personnes ont marché se sont rassemblés devant la préfecture de Périgueux, avant de défiler dans les rues du centre-ville, pour montrer leur inquiétude face à l'urgence climatique.

Une cinquantaine de personnes ont participé à la marche sur le climat ce dimanche 27 janvier à Périgueux.
Une cinquantaine de personnes ont participé à la marche sur le climat ce dimanche 27 janvier à Périgueux. © Radio France - Emeline Ferry

Périgueux, France

"Je suis là pour le climat, parce qu'il faut pas le laisser tomber. Sans le climat, on serait tous morts et la Terre serait en piteux état". Clément n'a que 10 ans, mais il sait exactement pourquoi il est là. Avec sa famille, le garçon est venu participer à la marche pour le climat, ce dimanche 27 janvier à Périgueux.

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant la préfecture, avant de défiler dans les rues du centre-ville. Pancartes à la main, le message est clair : il faut se mobiliser contre le réchauffement climatique. 

C'est pas possible, on ne peut pas rester là à végéter et à regarder tout s'effondrer autour de nous

Anne, la maman de Clément, s'inquiète pour l'avenir. "C'est pas possible, on ne peut pas rester là à végéter et à regarder tout s'effondrer autour de nous. Alors voilà, on vient, même si c'est une micro-goutte d'eau", dit-elle. 

Dans le cortège : des jeunes, des moins jeunes, des élus de gauche, des membres d'associations et de collectifs écologistes, et de nombreux citoyens anonymes. Beaucoup sont venus en famille, avec leurs enfants. C'est le cas de Dorothée, et ses deux enfants. "Ils ont fait chacun leur petite pancarte pour faire entendre leur voix. Ils ont envie de manifester", explique la maman. Elle ajoute : "Ils sont sensibilisés par notre vie quotidienne. On fait attention à la planète. On essaye de ne pas gaspiller, de ne pas trop consommer, on mange local et bio autant que possible...".

Mobilisés pour alerter sur l'urgence climatique

Michel aussi est inquiet pour l'environnement. Pour lui, il faut se mobiliser maintenant, ou ce sera trop tard. "L'assèchement des terres, les inondations, les tempêtes, le climat, les températures qui vont s'élever, le problème des cultures, des plantes, de la pollinisation... C'est un désastre qui s'annonce", déplore-t-il.

Tous ont consciences de l'urgence climatique. Et même si, à cause du temps froid et des averses, il y a moins de monde qu'au mois de septembre à Sarlat, les manifestants veulent faire entendre leur voix.

Une cinquantaine de personnes se sont réunies pour la marche pour le climat le dimanche 27 janvier à Périgueux. - Radio France
Une cinquantaine de personnes se sont réunies pour la marche pour le climat le dimanche 27 janvier à Périgueux. © Radio France - Emeline Ferry

À l'initiative de Francis Cortez, élu à Coulounieix-Chamiers et animateur d'un groupe EELV, ce rassemblement rejoint la centaine d'autres organisés ce weekend partout en France. Il avait déjà organisé une marche à Périgueux au mois de décembre. 

"Aujourd'hui, c'est aussi l'occasion de préparer une réunion que l'on doit avoir avec un représentant du préfet dans quelques jours", indique-t-il.

"L'affaire du siècle", une lueur d'espoir

La pétition "L'Affaire du siècle", qui a récolté plus de deux millions de signatures de citoyens Français, est très présente dans les esprits. Lancée par quatre ONG, elle demande à poursuivre l'État pour inaction face au changement climatique.

La plupart des manifestants l'ont signée. Pour Karine, venue de Terrasson, c'est une lueur d'espoir. "Ça a été un signal fort, ça bouge un petit peu depuis quelques années, quelques mois. Mais je trouve que cette pétition a permis de mobiliser en masse, et de se faire un peu plus entendre", se réjouit-elle.