Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Dordogne : une ferme photovoltaïque de 18 hectares va sortir de terre

lundi 31 juillet 2017 à 19:28 Par France Bleu Périgord, France Bleu Périgord

Un champ de panneaux photovoltaïques devrait bientôt fleurir sur 18 hectares entre Excideuil et Lanouaille au nord du département. Le projet vient d'être validé par le gouvernement.

La centrale occupera 18 hectares.
La centrale occupera 18 hectares. © Maxppp - Maxppp

Une ferme photovoltaïque devrait sortir de terre d'ici un an dans le nord de la Dordogne. 18 hectares de panneaux photovoltaïques vont pousser sur la très grande propriété du domaine d'Essendieras au nord du département. Ils permettront à ce centre d'hébergement qui peut accueillir jusqu'à un millier de personnes d'être parfaitement autonome en électricité. Ses propriétaires sont les lauréats de l'appel d'offres lancé par le ministère de la transition écologique.

Un projet à 13 millions d'euros

Les premiers travaux sont programmés au second semestre 2018 pour une mise en route en août 2019. "Ça va ressembler à un champ avec des panneaux bien alignés et bien entretenus. C'est une enclave qui va couvrir 5% du domaine," explique Floris Baker le directeur d'Essendieras. Le projet d un montant de 13 millions d'euros se fait en partenariat avec l'entreprise marseillaise CAP VERT énergie.

17.000 habitants alimentés en électircité

"Nous avons proposé un prix inférieur à six centimes du kilowatt-heure et EDF rachètera notre électricité pour les 20 ans à venir. Dans le temps ça rapportera suffisamment d'électricité pour faire la différence." Le domaine est déjà parfaitement autonome en matière d'eau potable ou d'irrigation., il le sera bientôt pour l'énergie électrique. "Ce projet va alimenter l'équivalent de 17.000 habitants donc au-delà de nos propres besoins." Si tout va bien, les premiers kilowatts solaires d'Essendiéras devraient alimenter la centrale d'Excideuil en août 2019, et permettre d'économiser 1.841 tonnes de CO2 par an.

Un autre projet a été retenu par le ministère. Il s'agit d'un champ de panneaux photovoltaïques d'une quinzaine d'hectares qui serait exploité entre l'autoroute A89 et le cimetière de Thenon.