Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Drôme, Ardèche : ras le bol des moustiques !

vendredi 14 septembre 2018 à 3:23 Par Florence Gotschaux et Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

Malgré l'arrivée imminente de l'automne, le moustique continue de sévir en Drôme Ardèche. Ou plutôt les moustiques ! Le moustique commun comme le moustique tigre nous piquent... et ça démange!

Un moustique tigre.
Un moustique tigre. © Radio France - Florence Gotschaux

Les moustiques vont-ils finir par nous laisser tranquille ? 

On est mi-septembre, et ils sont toujours là en Drôme Ardèche... en nombre, dans nos jardins, nos maisons, nos appartements. Les moustiques tigres notamment sont particulièrement nombreux cette année. Même en cette arrière-saison, c'est l'enfer pour beaucoup de Drômois et d'Ardéchois.

Le moustique au centre des conversations

Il suffit de prononcer le mot "moustique" dans les rues de Valence et chacun vous raconte son petit enfer du quotidien. "Je suis envahie, je me fait piquer de partout, sur les doigts, les cuisses", confie cette passante. "J'ai des amis qui habitent près des canaux à Valence. Dès qu'ils font un barbecue, tout le monde se badigeonne de produit!" déplore ce Valentinois.

Il y a les produits anti-moustiques, pour avant, et les produits apaisants, pour après la piqûre. Nathalie, pharmacienne à Valence en a vendu bien plus que l'an dernier. "_On a du faire des réassorts de produits alors que d'habitude une commande suffit_. J'ai un labo qui me vend des produits, il a fait 70% de plus que les autres années".

Le moustique tigre progresse

Le moustique tigre s'étend en vallée du Rhône. Il remonte progressivement vers le Nord et est désormais bien présent sur Tain-Tournon, par exemple. 

Ces insectes peuvent effectivement être plus nombreux cette année, explique Gilles Besnard, biologiste à l'Entente Interdépartementale pour la  Démoustication. "On s’aperçoit sur beaucoup de communes qu'il y a plus de plaintes. _Des périodes chaudes et des périodes d'orages, en alternance, ont pu être favorables au moustique tigre_. Donc la nuisance est mieux perçue par les gens".

Le pic de développement du moustique tigre est enfin derrière nous : il se situe entre mi-août et mi-septembre. Mais l'insecte peut continuer de sévir jusqu'à fin octobre s'il n'y a pas de coup de froid.

Un risque sanitaire mesuré

Les moustiques tigres peuvent transmettre le chikungunya, zikka et la dengue, mais le risque est minime assure Gilles Besnard. "En tout et pour tout, en cas autochtones, c'est à dire de personnes contaminées en France sans avoir voyagé à l'étranger, on est à moins de 50 cas depuis 2004".

Pour éviter que le moustique tigre ne gagne encore du terrain, il ne faut pas se relâcher sur une consigne :  enlever tout point d'eau stagnante chez soi.