Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Drôme : l'ASPAS dénonce en vidéo des élevages de gibiers

jeudi 29 novembre 2018 à 2:20 Par David Meilhac, France Bleu Drôme Ardèche

L'ASPAS a mis ce mercredi en ligne une vidéo tournée en caméra cachée. Elle entend dénoncer les élevages de gibiers consacrés uniquement à la chasse. Une pétition circule pour faire interdire la pratique.

Certaines scènes tournées en caméra cachée montrent des actes cruels envers les oiseaux sauvages, selon l'ASPAS
Certaines scènes tournées en caméra cachée montrent des actes cruels envers les oiseaux sauvages, selon l'ASPAS - Capture d'écran ASPAS

Valence, France

Une nouvelle vidéo choc, signée de l'ASPAS, l'Association pour la Protection des Animaux Sauvages. On y voit des gibiers à plume, faisans et perdrix, élevés pour être chassés, souvent dans des conditions difficiles. Les militants écologistes ont agi en caméra caché, durant plusieurs mois, dans neuf élevages disent-ils, dont trois dans la Drôme. Et ils lancent une pétition pour faire changer la situation.

Des pratiques légales

Dans la plupart des cas, ces pratiques sont légales et encadrées. Le président des éleveurs de gibier d'Auvergne Rhône-Alpes, installé à Étoile-Sur-Rhône, l'assure.

"Nous avons des conditions d'élevage très précises, pour offrir au gibier la meilleure acclimatation possible sur son territoire" - Jean-Christophe Chastang 

La Fédération des chasseurs de la Drôme dénonce comme le président des éleveurs la volonté de nuire à la chasse, en prenant des images en caméra cachée, sans dénoncer les éventuels contrevenants à la loi. Mais l'ASPAS refuse de faire de la délation. Ce que les militants souhaitent, c'est faire abroger cette loi, et interdire tout élevage d'animaux destinés à être chassés.

"Ces animaux sont élevés pour être tués, pour le plaisir de la chasse" - Madline Raynaud, directrice de l'ASPAS

Une pétition circule sur le site de l'ASPAS, dans le but de faire changer la loi.