Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Du bon usage de l'eau à Saint-Georges-les-Baillargeaux

-
Par , France Bleu Poitou

Dans le Poitou, les arrêtés limitant l'usage domestique de l'eau se multiplient. La préfecture des deux sèvres vient d'en prendre un pour tout le département. Même chose à Saint Georges les Baillargeaux près de Poitiers ou la commune pratique depuis longtemps un usage mesuré de l'eau.

Jean Claude Boutet, le maire de St Georges les Baillargeaux se préoccupe depuis longtemps du bon usage de l'eau potable
Jean Claude Boutet, le maire de St Georges les Baillargeaux se préoccupe depuis longtemps du bon usage de l'eau potable © Radio France - Baudouin Calenge

Saint-Georges-lès-Baillargeaux, France

Dans cette commune aux portes de Poitiers, la réflexion est engagée depuis plusieurs années. Elle a débouché sur des mesures très concrètes. Ainsi, le choix a été fait pour fleurir les massifs et ronds-points de ne prendre que des plantes peu gourmandes en eau. Et là où ce n'est pas le cas, un système de goutte à goutte est déployé. Quant à l'eau utilisé pour les arrosages, elle provient uniquement des eaux de pluie.

Une eau stockée dans deux vieilles citernes que le maire Jean Claude Boutet a préservé dans cette optique. Deux citernes enterrées qui datent de l'époque de la construction de l'ancienne école et dont une servait de réserve aux pompiers. Mais pour la première fois, les deux citernes risquent de se vider avant la fin de l'été.

Concernant le complexe sportif et ses 4 terrains de foot et de rugby, l'arrosage effectué via un forage a été réduit de 70%. Mais la mairie veut réduire cet usage et pour cela, elle prévoit d'acquérir deux grandes cuves. Celles ci seront alimentées par l'eau de pluie qui proviendra des toits du complexe sportif et des locaux techniques. Enfin, la mairie qui a recensé tous les puits présents sur la commune (il y en a 11) compte utiliser deux d'entre eux pour remplir - lorsqu'il n'y a pas de restrictions - toutes ses réserves. 

Choix de la station

France Bleu