Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Du sable pour renforcer la dune de Saint-Jean-le-Thomas

vendredi 26 janvier 2018 à 6:06 Par Katia Lautrou, France Bleu Cotentin

Depuis lundi, deux pelleteuses sont à pied-d'oeuvre pour recharger en sable la dune de Saint-Jean-le-Thomas. Et ce pour faire face aux conséquences du passage de la tempête Eleanor, conjugué à la grande marée du mercredi 3 janvier dernier.

la grève de Saint-Jean-le-Thomas
la grève de Saint-Jean-le-Thomas © Radio France - katia lautrou

Saint-Jean-le-Thomas, France

Le mercredi 3 janvier, Eleanor frappait Saint-Jean-le-Tomas et sa dune. Ce jour là le trait de côte a reculé de 7 mètres, deux murs de maisons ont été endommagés et le marais de "Claire Douve" est depuis saturé. 

Alors aujourd'hui du sable arrive en urgence de Genêts pour renforcer le cordon dunaire. C'est une solution essentielle, selon les élus de l’agglomération et des communes de Saint-Jean-le-Thomas et de Genêts. 

"On doit faire vite avant les épisodes de grandes marées début février et début mars", affirme Vincent Bichon, le vice-président de la communauté d’agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie en charge du littoral.

La dune a perdu 300 mètres en 30 ans

Trois cents habitations sont potentiellement menacées dans ces deux communes du littoral situés tout près du marais de Claire Douve aujourd'hui saturé. Le sous-préfet s’est rendu sur place, des réunions de crise se sont tenues. 

En 30 ans la dune a perdu 300 mètres.  Cet été quand le marais de Claire Douve sera asséché, des études de sols seront  réalisées et des solutions pérennes envisagées. C'est à l'automne qu'une décision sera prise pour renforcer le cordon dunaire.