Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Dunkerque : six associations portent plainte contre la centrale nucléaire de Gravelines

vendredi 26 janvier 2018 à 17:26 Par Matthieu Darriet, France Bleu Nord et France Bleu

Six associations environnementales viennent de déposer plainte devant le tribunal de grande instance de Dunkerque (Nord). Elles visent EDF qu'elles accusent d’avoir installé "clandestinement" des tuyauteries déversant des effluents dans la mer. Des rejets potentiellement contaminés.

La plainte des associations porte sur l’installation « clandestine » de tuyauteries évacuant vers la mer des effluents potentiellement contaminés.
La plainte des associations porte sur l’installation « clandestine » de tuyauteries évacuant vers la mer des effluents potentiellement contaminés. © Radio France - Matthieu Darriet

Gravelines, France

Les associations Sortir du nucléaire, Adlefa, Les Amis de la terre, France nature environnement, Nord nature environnement et Virage Energies ont déposé une plainte ce vendredi devant le tribunal de Dunkerque (Nord). Estimant qu'"EDF se croit au dessus des lois ", elles souhaitent une enquête judiciaire concernant l'installation de tuyauteries d'évacuation "clandestines" à la centrale nucléaire de Gravelines. Les associations ajoutent :

Pour la protection de tous, il est urgent d’arrêter cette centrale vieillissante.

La plainte porte sur 14 infractions au code de l’environnement et à la réglementation sur les installations nucléaires. Elle s’appuie sur un rapport de l’autorité de sûreté nucléaire qui, au cours de deux inspections, en 2016, a mis en évidence un problème sur des tuyauteries d’évacuation. Certaines étaient prévues pour rejeter à la mer des eaux pluviales, susceptibles de ruisseler sur des zones potentiellement contaminées par la radioactivité. Il y avait aussi des tuyaux évacuant des déchets liquides pouvant contenir de l’acide chlorhydrique et des hydrocarbures. 

Pas d'impact sur l'environnement, dit EDF

En réponse, EDF insiste sur l’absence d’impact sur l’environnement de ces tuyaux, tout en reconnaissant qu’ils ne sont pas totalement réglementaires. "Un écart administratif", dit la centrale, qui ajoute que depuis ces inspections de l’Autorité de sûreté nucléaire, neuf des 11 canalisations incriminées ont été bouchées.