Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement
Dossier : Les élections européennes 2019

Elections européennes 2019 en Alsace : l'effet GCO sur le vote écolo

Dans les communes alsaciennes situées sur le tracé du Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO), le score des Verts a explosé. A Kolbsheim, par exemple, près d'un électeur sur deux a voté pour les écolos.

Les travaux du Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO) avancent à grande vitesse.
Les travaux du Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO) avancent à grande vitesse. - Dany Karcher

Alsace, France

Le Rassemblement national est arrivé en tête des élections européennes du 26 mai 2019 en France, devant LREM. Mais l'autre gagnant de ce scrutin, c'est Europe Ecologie Les Verts (EELV). La liste menée par Yannick Jadot s'est hissée à la troisième place au niveau national, à la quatrième en Alsace. 

A Kolbsheim, près d'un électeur sur deux a voté Les Verts

Dans les communes situées sur le tracé du GCO, le projet de contournement autoroutier de Strasbourg, le score des Verts a explosé. 17 % à Vendenheim (contre 8,8 % en 2014), 19,6 % à Ernolsheim-sur-Bruche (7 % en 2014). A Kolbsheim, la commune où les militants anti-GCO ont installé leur ZAD, EELV a même obtenu 45 % des voix (25 % en 2014), soit près d'un électeur sur deux. 

Alors peut-on parler d'un effet GCO sur ce scrutin européen ? "Certainement", estime Guillaume Bourlier, l'un des opposants au GCO en grève de la faim l'automne dernier. Selon lui, "les électeurs ont pris conscience de ce que peut être l’étalement urbain et les dommages causés par une autoroute". Pour ce scrutin européen, le maire de Kolbsheim a rejoint la liste EELV, à titre symbolique. "Les députés Verts européens ont été très présents sur les barricades à Kolbsheim, aux côtés des anti-GCO. Certains se sont même fait gazer. Alors quand ils m'ont demandé si je voulais bien les soutenir en retour, j'ai tout de suite dit oui", raconte Dany Karcher, le maire de la commune.

Ce plébiscite en faveur des Verts arrive beaucoup trop tard

Mais pour Jean-Sébastien, habitant de Kolbsheim, ce plébiscite en faveur des Verts arrive beaucoup trop tard. "Ça m'attriste de voir qu'il faut attendre que les pelleteuses soient là, que la forêt soit saccagée, bref, que les gens puissent voir concrètement les dégâts sur la nature pour se sentir concerné par les questions écologiques", regrette-t-il.

Reste qu'avec ou sans vote écolo, le GCO se fera. Les travaux qui avancent à grande vitesse, devraient s'achever d'ici fin 2021.

Choix de la station

France Bleu