Climat – Environnement

Électricité en Bretagne, des milliers de foyers à réalimenter en 48h

Par Eric Bouvet, France Bleu Armorique mardi 7 mars 2017 à 10:00

La tempête Zeus a été très violente pour le réseau breton
La tempête Zeus a été très violente pour le réseau breton © Maxppp - Philippe Renault

Il restait encore 60.000 foyers privés d'électricité ce mercredi matin en Bretagne. Enedis espère un retour à la normale sous 48h. Au pire, 10.000 foyers pourraient encore être sans courant ce soir.

2/3 des clients réalimentés ce matin

La tempête Zeus a été très violente en Bretagne et le réseau électrique a été particulièrement touché. Mardi matin, 190.000 foyers étaient privés de courant dans la région. Ils étaient encore 60.000 ce mercredi matin; 37.000 dans le Morbihan, 15.000 dans le Finistère, 4.000 dans les Côtes d'Armor et 4.000 aussi en Ille-et-Vilaine.

Bernard Laurans, le Directeur d'Enedis Bretagne a fait le point ce mercredi sur France Bleu Armorique à 8h15.

Peut-être encore 10.000 sans courant ce soir

Enedis s'est engagé à réalimenter 90% de ses clients en 48 heures. Au pire, Bernard Laurans pense que moins de 10.000 foyers seront encore privés d'électricité ce mercredi soir. Des groupes électrogènes pourraient être installés là où le courant ne serait pas rétabli.

1.000 agents sur le terrain

Un millier de techniciens, appuyés par un hélicoptère, sont depuis mardi matin à pied d'oeuvre pour remettre en état le réseau au plus vite. 250 sont venus de Normandie, de Picardie, du Nord Pas-de-Calais ou de Champagne-Ardennes. Les tronçons qui impactent le plus de clients sont d'abord réparés (le réseau 20.000 volts en priorité).

Et l'enterrement des lignes ?

Si la solution réside dans l'enterrement du réseau, Bernard Laurans rappelle qu'il y a 103.000 kilomètres de lignes en Bretagne et qu'il est impossible et trop couteux de tout enterrer. Aujourd'hui, quasiment 100% du réseau neuf est construit en technique souterraine.